EPT PokerStars de Londres : Benny Spindler l’emporte

EPT PokerStars de Londres : Benny Spindler l’emporte

Le 08/10/2011 | Réagissez à cet article 

L'European Poker Tour de Londres s’est terminé jeudi soir et a vu sacré le joueur pro Benny Spindler qui remporte 750.000 livres. Un grand succès pour l’EPT… et pour PokerStars !

691 joueurs, un buy-in de 5.250 livres

Ce sont 691 joueurs de poker qui se sont déplacés pour participer à l'European Poker Tour de Londres saison 8, sponsorisé par PokerStars, dont l’ancien tennisman Boris Becker. Ils se sont affrontés durant 6 jours et chacun d’eux s’est  acquitté d’un buy in de 5.250 livres.

Et c’est l'allemand Benny Spindler qui s’est imposé à la table finale face l'américain Steve O'Dwyer. Il remporte 750.000 livres, alors que l’américain en empoche quant à lui 465.000.

Benny Spindler  a éliminé ses adversaires les uns après les autres et s’est très vite défait de Steve O'Dwyer durant le head’s up.

Benny Spindler, un pro sacré à Londres

Ce n’est pas un hasard de retrouver Benny Spindler à ce niveau. Déjà en 2009, lors du PokerStars Caribbean Adventure, il avait terminé à la 3ème place. La même année, l’allemand avait fini 12ème de l'European Poker Tour de Londres. Cette année il est arrivé second  du High Roller à 25.000€ de la Grande Finale EPT.

Avec cette victoire, Spindler devient à 26 ans le deuxième plus gros gagnant en live de l'histoire du poker allemand avec 3.122.683$ de gains, juste derrière Sebastian Ruthenberg, 3.443.118$.

Il possède désormais une bankroll assez conséquente pour assurer sa présence sur les grands tournois du circuit live international pendant encore quelques années.

Classement de la table finale de l’EPT de Londres

  1. Benny Spindler : 750.000£.
  2. Steve O'Dwyer : 465.000£.
  3. Andre Klebanov : 265.000£.
  4. Juan Manuel Pastor : 200.000£.
  5. Mattias Bergstrom : 155.000£.
  6. Kevin Iacofano : 120.000£
  7. Martins Adeniya : 86. 350
  8. Miroslav Benes : 64. 000£

Le prochain rendez-vous avec l'EPT est fixé au 21 octobre, en Italie, à San Remo.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères