PokerStars explose les records face à ses concurrents

Le 12/10/2010 | Réagissez à cet article 

Le site PokerStars s’impose comme l’acteur incontournable du poker en ligne. Affichant une affluence record ainsi que des prizepool inégalés, cet opérateur est là pour s’imposer, face à des concurrents aussi plébiscités par les Français, comme Winamax.

Le Classico, un nouveau record

Le Classico est le tournoi du dimanche soir proposé par PokerStars. Il s’agit de la réponse au Sunday Surprise de Winamax. Proposant le même buy-in pour le même prizepool, ces deux opérateurs se livrent une lutte sans merci. La différence majeure repose sur la structure même de la compétition. La firme de Sébastien Chabal a opté pour un événement grand public. En proposant un DeepStack et de nombreux satellites, cet opérateur a misé sur une très grande affluence.

Cette stratégie s’est avérée payante. En effet, le Classico a réuni près de 6 000 joueurs là où la compétition phare de Winamax a plafonné à 4 816 participants. PokerStars.fr a donc réussi à couper l’herbe sous le pied de son concurrent direct et à rentabiliser sa cagnotte garantie.

De plus, la fréquentation de ce site ne se limite pas à ses compétitions, la barre symbolique des 100 000 joueurs simultanés est régulièrement dépassée.

French Championship of Online Poker

Avec la première édition du FCOOP, PokerStars a battu un autre record, celui du plus gros prizepool, 328 000 € pour 3 613 participants. Le vainqueur, Lefiston, est reparti avec près de 45 000 €. Le huitième et dernier rémunéré a quant à lui dû se contenter de 4 109 €.

Cet opérateur ne semble pas vouloir se reposer sur ses lauriers. En effet, avec sa collaboration annoncée avec le groupe casinotier Circus Groupe, l’opérateur va s'attaquer au marché belge.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères