JOA Poker récupère les joueurs de Poker83

JOA Poker récupère les joueurs de Poker83

Le 27/02/2012 | Réagissez à cet article 

Poker83 vient donc de fermer ses portes et invite ses joueurs à jouer sur le site JOA ONLINE. Le monde du jeu d'argent en ligne continue donc de perdre des opérateurs en ce début d’année 2012, au même titre que lors du second semestre 2011. Pour jouer, rendez-vous chez JOA Poker qui propose un bonus de 500 euros.

Poker83 n’est pas le seul

Poker83 vient donc de fermer ses portes, tout comme 200%poker et deux autres plateformes renommées, il y a peu : SAjOO avait fusionné avec Bwin et EurosportBET avec Unibet. Mais le site fait basculer ses joueurs vers JOA Poker.

JOA Poker en profite

Sans se voiler la face, cette nouvelle fermeture est logique et cohérente si l’on prend en compte les règles fiscales françaises en matière de poker en ligne. L’Eldorado espéré il y a 18 mois par les institutions Etatiques et les opérateurs n’est plus qu’un mirage dans un désert aride. L’annonce officielle de la fermeture de la salle Poker83 est intervenue très récemment au grand damne de ses joueurs. Ces derniers rejoignent JOA Poker.

Pour que la pilule passe mieux, Poker83 offre par la même occasion plusieurs cadeaux comme un ticket pour un tournoi à 50 euros, 100 euros de paris gratuits, un bonus sur les paris hippiques ou encore la conversion des points. Un véritable chant du cygne pour la room Poker83. Les joueurs ne désirant pas jouer chez JOA Poker pourront clôturer leur compte Poker83 par le biais d’un mail à envoyer à cloture[at]poker83.fr.  Cette salle fondée dans le Var avait de nombreux avantages mais la fiscalité en a décidé autrement.

La fermeture de Poker83 sera suivie par d’autres à moyen terme

En somme, cette fermeture met en exergue une réalité frappante depuis plusieurs semaines dans le monde du poker en ligne, à savoir la concentration des opérateurs. Le mécanisme ressemble à s’y méprendre aux évolutions structurelles connues par le monde de l’alimentation il y a une vingtaine d’années. Ainsi, des conglomérats de plateformes de poker en ligne vont se former pour survivre.

La fiscalité mise en place par le gouvernement ne permet pas une concurrence libre et saine sur le marché français. Le simple calcul des taxes est aberrant, ce qui entraine inévitablement un exil des joueurs vers les sites illégaux ou vers les sites étrangers. Plusieurs autres rooms sont sur la sellette…

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères