Pourquoi le groupe Tapie ne reprend pas Full Tilt Poker

Pourquoi le groupe Tapie ne reprend pas Full Tilt Poker

Le 25/04/2012 | Réagissez à cet article 

Depuis quelques semaines, d’incessantes rumeurs provenant de différentes sources évoquaient le rachat imminent de Full Tilt Poker par Bernard Tapie. Mais voilà, il semblerait que ce rachat ne se réalise finalement pas, le Black Friday est encore dans toutes les têtes.

Pourquoi Tapie ne rachètera pas Full Tilt Poker

Depuis plus de 7 mois, le groupe dirigé par Bernard Tapie travaillait d’arrache-pied afin de pouvoir racheter l’illustre site de poker en ligne, Full Tilt Poker. Cela étant, le ministère de la justice américain en a décidé autrement en refusant de céder les actifs de l’un des sites les plus importants au monde avant le Black Friday.

Il est vrai que les rumeurs étaient entretenues par des éléments concrets comme par exemple le dépôt d’annonces au sein desquelles Full Tilt Poker recherchait des employés, en France notamment, et parlant plusieurs langues. Le rêve de voir le site de poker en ligne Full Tilt Poker est donc terminé, en tout cas, selon ce scénario.

Poker Stars pourrait racheter Full Tilt Poker

En effet, il semblerait que selon certaines sources, Full Tilt Poker soit finalement racheté par PokerStars. Pendant les années de « vie commune », les deux plateformes étaient parmi les plus puissantes au monde. Il n’est donc pas étonnant que les dirigeants de Poker Stars souhaitent acheter leur illustre concurrent de l’époque. Nous en saurons sans doute plus dans les jours, voire les semaines à venir car ce rachat est stratégiquement très important. Ce rachat est intimement lié à ce Black Friday qui avait, sans mauvais jeu de mots, redistribué les cartes dans le monde du poker en ligne, c’est le moins que l’on puisse dire.

Des négociations âpres avec la justice américaine

Clairement, l’élément central de ce dossier est relatif à la justice américaine qui suite au coup de filet du Black Friday a rigidifié dans les grandes largeurs sa législation en matière de jeu en ligne, bien que selon les Etats, elle soit différente. PokerStars pourrait réussir ce coup de maitre prochainement…

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères