Full Tilt : Phil Ivey responsable de la fuite des investisseurs ?

Full Tilt : Phil Ivey responsable de la fuite des investisseurs ?

Le 31/08/2011 | Réagissez à cet article 

A la suite du vendredi noir ayant ébranlé l’Amérique, le célèbre promoteur avait dû fermer ses portes en raison de dettes colossales et de joueurs impayés. De nombreux investisseurs étaient pressentis pour reprendre le flambeau (similaire à une flammèche par les temps qui courent), mais ils ont été un peu refroidis par les attaques du célèbre joueur Phil Ivey.

Full Tilt Poker fermé

Le promoteur avait du cesser d’organiser des tournois en réponse à la crise touchant tous les organisateurs en ligne. Pour payer les joueurs il fallait rouvrir le site et apporter des fonds importants. Mais les premières offres ont été rejetées par Full Tilt car elles ne permettaient pas un recouvrement total des gains sur les comptes des joueurs. Ce fût alors la course à l’investisseur.

Phil Ivey en renfort

Le joueur professionnel aurait alors recherché lui-même des fonds, il présenta un fond d’investissement touchant au passage une grosse commission pour l’opération. Mais l’investisseur n’est pas au niveau, ce serait le moins approvisionneur parmi trois proposés en même temps, et ne permet toujours pas une remise à flot. Coup dur pour le joueur américain qui, vexé, décide d’attaquer la room Full Tilt et désire partir sur PokerStars. Cet imbroglio a repoussé logiquement tous les investisseurs potentiels, et notamment le riche fondateur des World Series of Poker, Jack Binion.

350 millions sont nécessaires

Pour pouvoir rembourser les joueurs et éviter tout grief, la société devrait débloquer 350 millions de dollars. C’est en tout cas ce qu’affirme Harry Demetriou, qui suit l’affaire depuis ses débuts ayant lui aussi des intérêts engagés dans Full Tilt, sur le forum américain de poker 2+2. Le joueur britannique extrêmement renseigné confirme le malaise du groupe Full Tilt et semble avoir une idée précise de la somme demandée par l’AGCC « Alderney Gambling Control Commission » pour toute reprise de l’opérateur de poker en ligne.

Le prochain épisode de ce feuilleton aura lieu le 15 septembre prochain aux Etats-Unis lors de l’audience publique de Full Tilt Poker par l’AGCC.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères