Ferez-vous partie des 400 meilleurs joueurs sur Everest Poker ?

Le 05/11/2010 | Réagissez à cet article 

Le Championnat National Individuel des Clubs (CNIC) débarque sur internet. Cette compétition, ouverte à tous les licenciés de clubs, est en phase de devenir un véritable championnat de France du poker. L’affluence toujours croissante de cette rencontre a su attirer les géants du jeu en ligne tel qu’Everest Poker.

Une compétition majeure

Le CNIC est une compétition à l’échelle nationale qui permet à tous les membres d’un club de poker agréé de s’affronter. Originellement basée sur plusieurs tournois qualificatifs « réels », la grande finale 2011 permettra à 400 joueurs de s’affronter pour le titre.

Ce championnat connaît un engouement toujours plus important. La première édition de 2008 a opposé 123 joueurs. En 2010, c’était déjà 400 finalistes parmi les 7000 participants qui ont pu se mesurer à la crème du poker français.

La grande nouveauté de cette nouvelle édition réside dans la possibilité de se qualifier en ligne gratuitement pour le dernier carré sur Everest Poker. En effet, c’est 40 places sur les 400 qui seront uniquement accessibles sur la toile.

Qualifications

Le parcours qualificatif en ligne se déroule en plusieurs étapes. Onze championnats régionaux de neuf tournois chacun, sont organisés dans toute la France. Un système de points servira à déterminer les 400 meilleurs joueurs au cours de ces neufs tours et ces derniers s’affronteront en ligne.

Everest Poker assure 20 000 € de prizepool ainsi qu’un forfait pour le Spanish Poker Tour. Les prix ne s’arrêtent pas là. Pour la grande finale, l’opérateur en ligne assure 50 000 € de cagnotte. Le grand vainqueur, quant à lui, se verra remettre un package pour le Main Event du WSOP à Las Vegas en plus de son prix.

Seule condition d’éligibilité pour cette compétition, faire partie d’un des 170 clubs reconnus, s’inscrire en ligne avant le 23 novembre et peut-être marcherez-vous sur les traces d’Hervé Muller, vainqueur de l’édition précédente.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères