L'adrénaline au poker

L'adrénaline au poker

Au même titre que les sports extrêmes, le poker procure une dose d'adrénaline conséquente, comme l’ensemble des jeux d’argent en ligne.

L’adrénaline, c’est quoi ?

Aussi appelée « épinéphrine », c’est une hormone secrétée suite à un état de stress ou en vue d'une activité physique. Cette hormone provoque chez l'Homme diverses sensations, notamment des palpitations et une hausse de la pression artérielle.

Adrénaline et poker

Si le poker est devenu un jeu tellement populaire, c'est en parti grâce à l'adrénaline que ce jeu procure. Lors d'un bluff ou d'une main délicate, la montée est intense, le cœur s'accélère, la pression monte. Cela provoque une excitation très forte que les joueurs recherchent. Plus l'enjeu est important, lors d'un tête-à-tête final par exemple, plus le stress va se faire présent.

Bernard Mendy, ancien joueur du PSG et passionné de poker trouve des similitudes entre football et poker : « on y ressent la même adrénaline ». Dans les deux disciplines, il faut savoir contrôler ses montées d'adrénaline sous peine de commettre une erreur. Une forte poussée de cette hormone peut trahir votre jeu et vous faire perdre vos moyens.

Attention, elle peut aussi devenir une drogue ! Il faut savoir la contrôler, sinon, à la recherche de cette excitation, le joueur peut s'emballer et tout perdre. A l'origine de l'addiction au poker, la recherche d’émotions peut mener à tous les excès. A consommer donc avec modération pour les novices.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères