ParionsWeb : un Chat avec Christophe Dugarry vendredi 18 novembre

ParionsWeb : un Chat avec Christophe Dugarry vendredi 18 novembre

Le 16/11/2011 | Réagissez à cet article 

Le chat ParionsWeb accueille ce vendredi l’ancien champion du monde de football Christophe Dugarry qui répondra à vos questions. Peut-être vous aidera-t-il dans vos paris sportifs ou vous éclairera-t-il sur son actualité ou son avenir…

Le chat ParionsWeb du 18 novembre

Vous pouvez d'ores et déjà poser vos questions sur le site de ParionsWeb.fr, après avoir facilement créé un compte. Le consultant, ancienne forte tête du football, y répondra vendredi 18 novembre de 16h à 17h.

Ambassadeur du site de paris en ligne de la FDJ®, Christophe Dugarry tentera de répondre à vos interrogations et de conseiller les joueurs sur leurs futures mises d’argent.

Dugarry, un consultant très apprécié sur Canal+

L'ancien bordelais, marseillais, barcelonais et milanais, qui a gagné la Coupe du monde il y a bientôt 14 ans, en 1998, est actuellement au cœur de l'actualité. Le natif de la région bordelaise est consultant pour le Canal Football Club (Canal+) et pour les « Spécialistes » de football sur la célèbre chaîne cryptée.

Un clash avec Jean-Louis Triaud dernièrement

Salué pour ses prises de positions et ses analyses, certains le disent même « meilleur à la télévision que sur les terrains », et pourtant malgré les éloges à propos de sa reconversion il à vécu une actualité particulièrement agitée suite à un clash avec le président des Girondins de Bordeaux. Avant le match nul entre le Paris-Saint-Germain et les Girondins de Bordeaux,  l'ancien international français a critiqué les choix et le recrutement de la part des dirigeants. Il a déploré aussi l'absence d'un directeur sportif de qualité.

A ces critiques, le président des Girondins de Bordeaux Jean-Louis Triaud a répondu qu’elles devaient avoir des limites. Il proposait par ailleurs à « Duga » d'envoyer sa candidature pour le poste de Président des Girondins à M6, actionnaire principal en la personne de Nicolas de Tavernost. Le conflit semble aujourd'hui derrière eux.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères