Paris sportifs de la semaine : Tennis et F1

Paris sportifs de la semaine : Tennis et F1

Le 01/08/2019 | Réagissez à cet article 

Lors des années impaires, les étés sont calmes sur le plan sportif. Pas de Coupe du monde, pas d’Euro, ni de JO. Cette semaine, les deux principaux évènements sportifs sont le tournoi ATP 500 de Washington et le grand prix de Hongrie.

ATP 500 de Washington : Tsitsipas favori ?

Pas de Djokovic, de Federer et de Nadal lors de cet ATP 500. De ce fait, les paris sportifs sont nettement plus ouverts. La tête de série numéro 1 pour ce tournoi de Washington est le Grec Tsitsipas actuel 6e mondial. Il est le favori selon les bookmakers, mais avec une cote de 7.

De l’autre côté du tableau, on retrouve le numéro 8 mondial, le Russe Khachanov. Toutefois, bien qu’il soit la tête de série numéro 2 de ce tournoi, les bookmakers ne le placent pas comme le deuxième favori. En effet, ils sont plusieurs joueurs à avoir une cote oscillant entre 8 et 12 : Khachanov, Medvedev, Anderson, Isner, Auger-Aliasime, Raonic et Cilic.

Les pronostics sont d’office plus compliqués, mais au moins les paris sportifs deviennent plus intéressants.

Grand prix de Hongrie : un suspens relancé ?

Sur les 3 derniers grands prix de F1, nous avons eu le droit à 2 des plus intéressants de ces dernières années (malgré la domination annoncée des Mercedes...).

Lors du grand prix d’Autriche, nous avons pu observer la folle remontée de Verstappen et sa bataille contre Leclerc pour la première place.

Ensuite, le grand prix suivant se déroulant en Angleterre est revenu dans la routine habituelle avec un doublé Mercedes, une victoire de Hamilton et une course peu animée.

Dimanche dernier, le grand prix d’Allemagne nous a offert un spectacle où le suspens était à son comble : la pluie, plusieurs interventions de la Safety Car, une multitude d’accrochages, une remontée de la dernière place à la deuxième place de Vettel qu’on croyait en préretraite, un podium inédit (Vertsappen, Vettel, Kvyat) et des Mercedes qui sont passées complètement à côté.

Malgré tout, les conditions étaient particulières lors de ce dernier GP. En Hongrie, Hamilton reste le grand favori avec une cote de 1,8, devant Verstappen (3,2), Bottas (5,5), Vettel (6,5) et Leclerc (7,5). Cependant, sans ses problèmes mécaniques, les Ferrari semblaient être les plus rapides en qualifications lors du GP d’Allemagne. Si elles réitèrent ces performances, elles pourraient jouer les avant-postes en Hongrie, à condition de ne pas commettre une énième erreur.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères