Grand prix de Belgique : Vettel ne doit pas laisser s’échapper Hamilton

Grand prix de Belgique : Vettel ne doit pas laisser s’échapper Hamilton

Le 22/08/2018 | Réagissez à cet article 

Depuis le début de la saison, Vettel et Hamilton s’échangent la première place. Quand l’un semble avoir pris le dessus sur l’autre, la situation s’inverse lors du grand prix suivant. Cependant, avec ses deux succès de suite, le Britannique compte désormais 24 points d’avance sur son rival, soit presque l’équivalent d’une victoire. L’Allemand doit donc retrouver impérativement la victoire s’il veut se rapprocher de pilote Mercedes.

L’un des circuits les plus appréciés des pilotes

Depuis très longtemps, le circuit de Spa-Francorchamps est l’un des préférés des pilotes de F1. Les paysages sont jolis, mais c’est surtout la configuration du circuit et son tracé très technique qui plait aux pilotes.

À Spa-Francorchamps ce n’est pas forcément le pilote qui a la meilleure voiture qui gagne, mais celui qui saura mieux piloter. Un circuit idéal pour un affrontement entre les deux pilotes qui domine la F1 depuis 2010.

Difficile de donner un favori

Si Vettel et Hamilton partent tous les deux aux avant-postes lors du départ du grand prix de Belgique, il va être difficile de dire qui est le favori. D’ailleurs, à l’heure actuelle, les deux pilotes ont la même cote chez la plupart des bookmakers qui, comme nous, n’arrivent pas à dégager un favori entre les deux pilotes.

Le constat est le même pour les deux écuries. Il y a quelques grands prix, Ferrari semblait plus performante que Mercedes et on la voyait creuser un petit écart. Cependant, les deux derniers grands prix nous ont montré que Mercedes a su réagir, même si Ferrari aurait certainement pu faire mieux.

Le fait qu’aucune des deux écuries ne soit réellement plus performante que l’autre est une bonne chose, puisque cela met les deux pilotes à égalité. Sur un circuit comme celui de Spa-Francorchamps, on peut espérer une belle lutte jusqu’à la ligne d’arrivée.

Si Hamilton remporte ce grand prix, il conforterait son avance et sa confiance. Il serait alors difficile pour Vettel de revenir, même s’il restera encore de nombreux grands prix. À l’inverse, si l’Allemand remporte le grand prix de Belgique il peut réduire son retard et montrer qu’il est encore là.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères