Pariez sur le vainqueur de l’Open d’Australie 2016

Pariez sur le vainqueur de l’Open d’Australie 2016

Le 21/01/2016 | Réagissez à cet article 

Alors que Nadal vient d’être éliminé, cela fait un outsider en moins. Le grand favori de cette édition est bien évidemment le Serbe Novak Djokovic. Sortant d’une année 2015 record, il semble être sur la même lancée. On se demande qui pourra le battre. A la régulière cela parait impossible, à moins d’un Wawrinka en mode « totale réussite », sinon il faudra compter sur une défaillance du Serbe.

Les outsiders

Si le favori, et de loin, est Novak Djokovic, les outsiders pour la victoire finale se comptent sur les doigts d’une main, surtout après la défaite de Nadal face à Verdasco dès le premier tour. Sans surprise, on retrouve donc Murray, Federer et Wawrinka parmi les outsiders sérieux. Ce sont les seuls joueurs à pouvoir battre Djokovic à l’équitable. Inutile d’en citer d’autres, tant il serait surprenant que le vainqueur de l’Open d’Australie 2016 ne soit pas l’un de ces 4 joueurs. D’ailleurs, il serait tout simplement surprenant que ce ne soit pas Djokovic tant il adore ce tournoi pour y avoir déjà gagné 5 fois.

Bien sûr, on aimerait qu’un Français puisse se mêler à la bataille, mais on ne voit pas qui. Celui qui a le plus de chances d’aller loin reste Tsonga.
Pour que Djokovic ne remporte pas le tournoi, il faudrait peut-être qu’il se laisse séduire par une belle somme d’argent pour truquer son match. Avis aux corrupteurs, il faut au moins proposer plus de 5 millions d’euros au Serbe, puisque cette année le prize money pour la victoire est de 3,8 millions de dollars australiens, soit environ 2,4 millions d’euros. Si on ajoute à cela le prestige de la victoire, corrompre Djokovic devrait coûter au moins 5 millions.

Ce qu’en pensent les bookmakers

Il est possible de parier sur le vainqueur du tournoi. Naturellement, Djokovic est celui qui a la cote la plus faible puisque celle-ci se situe aux alentours de 1.5. Nettement plus élevée, on retrouve la cote de Murray qui est d’environ 6, puis Federer (9) et Wawrinka (10).

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères