Une finale France - Croatie, allez la France !

Une finale France - Croatie, allez la France !

Le 11/07/2018 | Réagissez à cet article 

On sait désormais les adversaires des Français en finale de Coupe du monde : les Croates. Sur le papier et suite aux récentes prestations, la France est favorite, mais la Croatie ne lâchera rien et l’équipe de France va devoir être solide physiquement et mentalement.

Le milieu français va jouer un rôle clé

On l’a vu contre l’Angleterre, la Croatie a dans un premier temps été prise de vitesse par le jeu rapide des Anglais. Le milieu anglais trouvait rapidement les attaquants et les défenseurs croates étaient souvent en retard.

Seulement, comme depuis le début de la compétition, l’Angleterre commence très fort, mais elle a du mal dans la durée. Une erreur que ne va pas devoir reproduire la France. La différence pourrait se faire grâce au milieu français. Avec un Kanté impeccable depuis le début de la compétition et qui récupère un nombre incroyable de ballons., mais aussi la combativité de Matuidi et la technique de Pogba.

Un grand Griezmann nous sera également utile pour créer le jeu et trouver des espaces.

La France ne doit pas passer à côté de sa finale

Pour cette finale de la Coupe du monde 2018, la France est favorite. Les bookmakers lui donnent une cote de 1,95 contre 4,6.

En face, les Croates seront peut-être un peu marqués après trois matchs avec prolongations, dont deux avec une séance de tirs au but. Cependant, ils auront suffisamment de temps pour récupérer de l’énergie. La Croatie est une équipe plutôt technique et solide défensivement, et il faut s’attendre à un vrai combat durant cette finale.

Il faudra s’appuyer sur les points forts développés lors des trois matchs précédents : du caractère et de la folie comme face à l’Argentine, du self-control et la capacité de tuer le match comme face à l’Uruguay, de la solidité défensive et de la vitesse en contre-attaque comme contre les Belges. Sans oublier un gardien imparable.

Si l’équipe de France réunit ces qualités et si mentalement elle est présente, la deuxième étoile devrait nous revenir. Allez la France !

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères