NBA : les playoffs ont débuté

NBA : les playoffs ont débuté

Le 20/04/2018 | Réagissez à cet article 

La saison de NB touche à sa fin et nous arrivons au moment le plus intense : les playoffs. Même s’ils ont été battus lors de la saison régulière par les Houston Rockets, les Golden State Warriors restent les grands favoris à leur propre succession pour le titre de NBA.

Les favoris

Au début de cette saison de NBA, les Golden State Warriors apparaissaient comme l’unique grand favori, devant les Cavaliers de Cleveland. Seulement, la saison régulière nous a réservé quelques surprises et malgré son effectif galactique, la franchise de Golden State n’a pas terminé première de la conférence Ouest. En effet, elle a été dépassée par les Houston Rockets, avec 70,7 % de victoire contre 79,3 % pour les Texans. Les Warriors ont même un plus faible pourcentage que le vainqueur de la conférence Est, les Canadiens Toronto Raptors (72 %).

Si Houston a pu s’appuyer sur des joueurs comme Harden, favori pour le titre MVP, et Chris Paul, les Warriors ont dû faire avec plusieurs blessures de leur star Stephen Curry. Et même si Durant et Green n’ont pas démérité, cela n’a pas suffi.

Toutefois, les Warriors restent les favoris pour le titre avec une cote d’environ 2,20. Lors de ce premier tour des playoffs ils affrontent l’équipe vieillissante des Spurs, méconnaissable cette saison, qui ne devrait pas poser de problème.

L’autre favori est logiquement la franchise des Houston Rockets. En terminant première de conférence Ouest (la plus relevée), elle a montré qu’il s’agissait peut-être enfin de son année, après avoir participé à tous les playoffs depuis 2013. Sa cote se situe à 2,5.

Les outsiders

Derrière ces deux favoris, on trouve deux outsiders qui ont une carte à jouer s’ils atteignent la finale des playoffs. Il s’agit des Cavaliers de Cleveland et des Toronto Raptors.

Les premiers s’appuie essentiellement sur leur star Lebron James qui, à 33 ans, montre qu’il est encore l’un des meilleurs joueurs actuels de NBA et définitivement l’un des meilleurs de l’histoire. Seulement, la réussite de Cleveland dépend trop de l’état de forme de James, ce qui parait trop juste pour remporter le titre. D’ailleurs, ils n’ont terminé que 4e de la conférence Est. La cote des Cavaliers se situe aux alentours de 8.

Enfin, en terminant premiers de conférence Est devant les Bolton Celtics, les Philadelphia 76ers, les Cleveland Cavaliers et les Indiana Peacers, les Tortonto Raptors sont la surprise de cette saison. S’ils ne possèdent pas de grosse star, les Raptors peuvent s’appuyer sur un collectif redoutable, un peu à l’image des Spurs d’il y a quelques saisons, même si les Texans avaient en plus des joueurs d’un calibre supérieur. Et c’est justement la limite des Canadiens qui devrait se rendre les choses plus difficiles lors de ces playoffs et qui en font un outsider, mais pas un favori. Leur cotre est d’environ 9.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères