Qui sont les favoris pour l’Open d’Australie 2018 ?

Qui sont les favoris pour l’Open d’Australie 2018 ?

Le 19/01/2018 | Réagissez à cet article 

L’édition 2018 de l’Open d’Australie est l’une des plus ouvertes de la dernière décennie. Murray et Nishikori absents, Djokovic et Wawrinka de retour d’une longue absence et en quête de confiance, Nadal de retour de blessure, Federer âgé de 36 ans, et la nouvelle génération qui manque de régularité. Avec ce tableau, difficile de prédire qui va remporter ce premier grand chelem de la saison. 

Federer peut-il réitérer son année 2017 ?

L’année 2017 a été très surprenante. Alors que Murray et Djokovic ont enchainé méforme et blessure, retombant respectivement à la 19eet 14eplace ATP, Federer et Nadal en ont profité pour revenir au premier plan alors qu’on n’y croyait plus. Le Suisse a remporté l’Open d’Australie et Wimbledon, tandis que l’Espagnol a jouté un 10eRoland Garros à son palmarès et a également remporté l’US Open. Cette belle année leur a permis de récupérer la 1ère(Nadal) et 2e(Federer) place du classement ATP.

Federer apparait donc comme le favori pour cette nouvelle édition, en tant que tenant du titre et parce qu’il se joue sur surface dure. Cependant, la motivation et le physique du Suisse sont-ils suffisamment intacts pour aller jusqu’au bout ? 

Nadal semble avoir bien guéri de sa blessure de fin d’année 2017 et il peut espérer faire aussi bien que l’année dernière où il avait perdu en finale et en 5 sets face au Suisse. La cote de Federer pour la victoire finale est d’environ 2,8 contre 4,3 pour son rival.

Une panoplie d’outsiders

Cependant, pour remporter cet Open d’Australie 2018, que ce soit Federer ou Nadal, ils vont devoir rester au top tout au long du tournoi, car derrière les outsiders sont nombreux. À commencer par Djokovic dont on ignore quel est son niveau de jeu actuel, mais qui, s’il retrouve l’envie et la confiance de ces dernières années, est le grand favori. Il ne faut pas non plus oublier Wawrinka, qui est un peu dans la même situation que le Serbe et qui est redoutable quand tout fonctionne. 

Parmi la génération suivante, Dimitrov semble enfin avoir trouvé la régularité qui lui faisait défaut. L’actuel numéro 3 mondial a un coup à jouer dans ce tournoi. Toutefois, la relève semble plutôt prendre le chemin de l’Allemand Zverev, joueur le plus impressionnant de la jeune génération, mais qui n’a pas encore performé en grand chelem. Kyrgios, Thiem et Cilic ont aussi leur carte à jouer dans ce tournoi.

Mais celui qu’on aimerait voir aller loin n’est autre que l’Argentin Del Potro, dont la carrière a été gâchée par les nombreuses blessures et qui, cette fois, semble être épargné par une quelconque gêne

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères