Ligue des Champions : on parie sur le PSG, Manchester City, Barcelone ?

Ligue des Champions : on parie sur le PSG, Manchester City, Barcelone ?

Le 17/12/2013 | Réagissez à cet article 

Le tirage au sort des 8èmes de finales de la Ligue des Champions a eu lieu hier à la mi-journée. Grâce à celui-ci, il est possible d’en savoir plus sur la suite de la compétition. Certains favoris restent la priorité des bookmakers, alors que d’autres deviennent des challengers.

Le PSG une nouvelle fois très chanceux

Décidément, les tirages au sort sourient aux Bleus et au PSG depuis quelques semaines. En effet, concernant l’équipe de France, ils ont tiré l’équipe la plus faible (Ukraine) parmi les barragistes puis le groupe le plus simple pour la Coupe du Monde 2014 (Equateur, Suisse, Hoduras). De même, le PSG avait hérité d’un groupe de C1 très simple (Benfica, Olympiakos, Anderlecht) puis d’un des adversaires les plus faibles en 8èmes, à savoir le Bayer Leverkusen.

Ainsi, les Franciliens ont évité Manchester City et les Gunners d’Arsenal, ouf ! Parmi les autres affiches, il va y avoir du grabuge puisque parmi les affrontements Arsenal/Bayern de Munich et Manchester City/FC Barcelone, 2 « gros » seront éliminés.

Qui va remporter la Ligue des Champions 2014 ?

A ce jour, les bookmakers ont une vision assez claire de la situation. En effet, en moyenne, le Bayern de Munich est largement favori avec une cote de 3. De même, les 2 cadors ibériques sont très bien cotés, le Real de Madrid à 5 contre 1 et le FC Barcelone à 5,5 contre 1.

Les outsiders se nomment le Borussia de Dortmund, Chelsea et le PSG, ces 3 clubs ont une cote à 12 contre 1. Ensuite, les autres clubs pouvant réaliser une petite surprise sont l’Atletico de Madrid (14), Man U (14) ou encore Man City (16). Pour les autres comme l’Olympiakos (300), le Zénith de Saint-Pétersbourg (200) ou Schalke 04 (200), cela relèvera du miracle.

Si l’on prend en compte les effectifs et la forme du moment, cocorico, le PSG a une réelle carte à jouer, tous les médias européens sont dithyrambiques sur le jeu parisien. Aussi, les Blaugranas de Barcelone ne semblent plus aussi flamboyants, au contraire du Real de Madrid et du Bayern de Munich.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères