L'OL à Shalke 04 sans son sponsor BetClic ce soir ?

Le 24/11/2010 | Réagissez à cet article 

Lyon se déplace ce soir à Schalke 04 pour le compte de la 5ème journée de la Ligue des Champions. Le club français pourrait, ce soir, jouer sans son sponsor BetClic.

Avec ou sans BetClic ?

Après Marseille hier en Russie (vainqueur 3 à 0 et qualifié pour les huitième de finales), c'est Lyon, ce soir, qui pourrait jouer sans son principal sponsor. La législation en vigueur, en Rhénanie du Nord, interdit en effet toute publicité pour une société de paris en ligne.

Les Lyonnais ont rendez-vous dans la journée avec un avocat allemand pour envisager les solutions possibles. Rappelons qu'à Lisbonne, au match précédent, Jean Michel Aulas avait pris la décision de passer outre la loi et avait pris le risque d'être poursuivi.

Avec ou sans son bookmaker, l'OL vise la qualification

Lyon peut se qualifier dès ce soir pour les huitièmes de finale, et ceux pour la 8ème année consécutive. Belle régularité sur la scène européenne. Un nul suffirait aux hommes de Claude Puel pour se qualifier, mais attention ! C'était déjà le cas au match précédent face à Benfica, et les Lyonnais s'étaient inclinés (4-3).

Schalke 04 reprend du poil de la bête. En Bundesliga, ils sont sortis de la zone des relégables. Les Lyonnais devront se méfier du renard qu'est l'ancien madrilène, Raül, auteur d'un triplé ce week-end face au Werder (victoire 4-0).

Lyon ne doit pas reproduire le même match que face à Benfica. Le club rhodanien a l'obligation de bien rentrer dans le match et d'être régulier pendant 90 minutes. Gourcuff, auteur de performances moyennes depuis son arrivée, doit élever son niveau de jeu et s'imposer une fois pour toute comme le meneur de cette équipe.

Comme chaque année, l'infirmerie lyonnaise est bien remplie. L'absence des cadres comme Lissandro Lopez (incertain pour la rencontre) et Cris, blessé au genou, pourrait être préjudiciable à Claude Puel. A noter aussi l'absence de Delgado et d'Ederson. La bonne nouvelle est pour Bastos, qui revient après sa suspension à Lens.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères