Turf : sur quoi parier en mars ?​

Turf : sur quoi parier en mars ?​

Le 03/03/2015 | Réagissez à cet article 

Les courses hippiques se multiplient aux 4 coins de la France. En ce mois de mars, les belles compétitions ne manqueront pas à l’arrivée des beaux jours. Voici celles qu’il ne faut pas rater pour récolter quelques euros.

Un secteur des paris hippiques à la relance

Même si le chiffre d’affaires des paris hippiques en ligne reste conséquent, la dynamique n’est pas réellement la même que pour les paris sportifs ou les jeux de grattage.

Sans être sur la mauvaise pente comme le poker en ligne, les paris hippiques ont du mal à retrouver leur second souffle. Pourtant, les courses de qualité ne manquent pas, surtout avec l’arrivée du printemps.

Les principales courses hippiques du mois de mars

En ce début de mois, ne ratez pas les réunions à l’hippodrome de Deauville qui se tiendront le 5 et le 6 mars. Il s’agira uniquement de courses de galop. Le lendemain, la grande course du week-end parisien se tiendra à l’hippodrome de Saint-Cloud (course de galop).

Egalement, il y aura un Quinté+ à jouer à l’hippodrome de Chantilly le 12 et le 17 mars. De même à Auteuil le 14 mars prochain. Ensuite, il faudra aller à l’hippodrome de Vincennes pour gagner quelques euros aux paris hippiques (le 20 et le 21 mars).

Enfin, l’hippodrome de Fontainebleau sera à l’honneur le 23 mars grâce aux courses de galop. Enfin, l’hippodrome de Compiègne aura les honneurs d’une course nationale le 26 mars prochain.

Les grandes courses hippiques du mois

Ensuite, le dimanche sera particulier pour les turfistes grâce au Grand Critérium de Cagnes-sur-Mer. L’an dernier, Univers de Pan avait remporté cette course mythique, il était alors monté par Philippe Daugeard. L’année précédente, Timoko avait gagné grâce aux coups de cravache du fabuleux driver Jos Verbeek.

Concernant les courses de cette envergure, il faudra attendre le mois d’avril. En effet, le 19 avril se tiendra le Prix de l’Atlantique à l’hippodrome d’Enghien. L’an dernier, Pascia’Lest avait arraché une victoire méritée, tout comme, une nouvelle fois Timoko l’année en 2013.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères