Le marketing de ZeTurf.fr pour concurrencer le PMU

Le 07/09/2010 | Réagissez à cet article 

Depuis juin, les paris en ligne sont ouverts à la concurrence. Concernant les courses de chevaux, deux sociétés s’affrontent, entre autres. Il s’agit du PMU et de ZeTurf, qui a obtenu sa licence assez tard (fin juillet). Crée en 2001, cette dernière entreprise met en place une stratégie afin de prendre le dessus et de s’étendre pourquoi pas à d’autres jeux en ligne. Quelle est cette stratégie ambitieuse ?

Une arrivée tardive en « .fr »

ZeTurf a commencé à rivaliser avec PMU Turf depuis Malte, lorsque le marché français n’était pas encore ouvert à la concurrence. Le droit français qui préservait le monopole du PMU (Pari Mutuel Urbain) ne pouvait alors pas l’inquiéter. Depuis mai 2010, la concurrence est enfin possible sur l’hexagone. L’entreprise a donc profité de cette aubaine pour demander à l’ARJEL une licence qu’elle a obtenue le 26 juillet 2010. Elle peut donc désormais organiser des paris en ligne sur les courses hippiques.

Le fondateur et directeur général du site ZeTurf, Emmanuel de Rohan-Chabot, est sceptique quant à la capacité de PMU à s’étendre durablement vers les autres sports ni le poker.

Investissement en marketing et services en marque blanche

Déjà financé en mai 2010 par le site de poker Winamax à hauteur de 12 millions d’euros, le groupe ZeTurf tente donc dans un premier temps de gagner en notoriété. Il compte ainsi investir entre 16 et 20 millions d’euros par an afin de se faire connaitre des parieurs. De plus, le groupe IDinvest Partners vient de lui donner sa bénédiction en lui versant 9 millions d’euros.

D’autre part, Emmanuel de Rohan Chabot veille à créer un large partenariat. Il souhaite de cette manière attirer un maximum de joueurs sur son site, sachant qu’il accueille déjà 150 000 internautes actifs et recense un million de visiteurs unique par mois.

Il souhaite également accroître son offre de service en marque blanche. C'est-à-dire qu’il compte utiliser des services ou produits d’autres entreprises tout en y apposant sa propre marque. Cette stratégie marketing permet de partager les bénéfices entre l’entreprise qui fournit le service et celle qui y accole son nom. Régulièrement choisi par des entreprises du Net, ce choix amènera-t-il le site ZeTurf.fr à devenir aussi populaire que PMU.fr ? Ce dernier est tout de même la première entreprise de paris hippiques en Europe et la seconde d’un point de vue mondiale…

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères