Croissance de toutes les activités du PMU au 1er semestre 2012

Croissance de toutes les activités du PMU au 1er semestre 2012

Le 09/07/2012 | Réagissez à cet article 

Les performances du second trimestre 2012 (activité globale en hausse de 4,7%) permettent au PMU d’accentuer la croissance de son activité de paris hippiques et montrent l’accélération de la conquête de parts de marché sur ses activités de diversification, paris sportifs et poker. Au 1er semestre 2012, l’activité globale du PMU est en croissance de 3,9% à 5,293 milliards d’euros pour un produit brut des jeux en hausse de 2,8% (1,275 milliard d’euros).

Bonne résistance des paris hippiques au 1er semestre 2012

Au premier semestre, les enjeux hippiques progressent de 1,7% à 4 962 M€ pour un produit brut des paris en croissance de 2,2% à 1 252 M€. Après un 1er trimestre pénalisé par les intempéries qui ont impacté l’organisation des courses, le second trimestre retrouve une croissance forte (hausse de 2,7% des enjeux et de 3,3% du PBP). Ces performances s’appuient notamment sur le recrutement de nouveaux clients et le succès du Pick 5, dernier-né de la gamme lancé le 7 janvier dernier. Les enjeux en ligne (Internet et nomades) sont en croissance de 15,6% à 490 M€ et le réseau de points de vente résiste malgré une conjoncture économique difficile, avec des enjeux stabilisés (4 289 M€, -0,3%).

L’activité internationale accélère son développement avec une croissance de 57% sur le semestre. Elle représente 60% de la croissance totale des enjeux hippiques.

Croissance forte des paris sportifs et du poker

L’activité de paris sportifs bondit de 76% sur la période et totalise 80,6 M€ d’enjeux, grâce notamment à des événements sportifs majeurs comme l’Euro de football qui a généré, à lui seul, 10 M€ d’enjeux. Les événements récurrents, comme les Internationaux de France de tennis, enregistrent également des performances en forte hausse (+27%).

Grâce à des efforts accrus sur la qualité de son offre et de ses services, le PMU renforce ainsi sa part de marché paris sportifs et devrait conforter sa position de N°2 sur ce segment, tout en maintenant son taux de retour joueurs au niveau de celui de 2011.

Au cours du semestre, le poker enregistre 251,3 M€ d’enjeux et poursuit également sa dynamique, avec une croissance de 47% sur un marché stable, grâce à l’acquisition de nouveaux clients et au succès grandissant des tournois proposés par PMU Poker.

Au total, sur les 6 premiers mois de l’année, les enjeux sur Internet et nomades ont augmenté de 28,4% pour atteindre 821 M€, pour un produit brut des paris en croissance de 22% à 137 M€.

L’activité en ligne est fortement dynamisée par les applications et les sites développés pour les mobiles et tablettes, pour lesquels le PMU enregistre une croissance de 102%. A noter que désormais, 20% des paris sportifs sont passés depuis un Smartphone ou une tablette.

3 années de développement et d’investissements productifs

Deux ans après l’ouverture du marché à la concurrence, les résultats du 1er semestre 2012 viennent confirmer le bien-fondé de la stratégie de diversification du PMU vers les paris sportifs et le poker, et la pertinence de son positionnement d’opérateur global et multicanal.

Les activités de diversification représentent 58% de la croissance des enjeux et 33% de la croissance du produit brut des jeux sur les 6 premiers mois de l’année. Elles ont créé une dynamique globale qui profite à l’ensemble des activités de l’entreprise, on line et off line, en France et au plan international.

Le PMU a développé son image d’entreprise innovante et moderne, à l’écoute de ses clients et qui crée l’évènement. En parallèle, le travail effectué en communication a permis au pari hippique de redevenir un loisir « tendance ».

Depuis plus de 2 ans, le PMU s’est engagé dans une transformation de son modèle, en investissant 60 M€, aussi bien dans l’optimisation de ses systèmes d’information que dans la modernisation et le développement de son réseau de points de vente (1 000 points de vente supplémentaires et plus de 3 000 bornes et terminaux déployés). Ces développements ont également permis au PMU de recruter une centaine de personnes sur la période, auxquels s’ajoutent les emplois liés à la densification du réseau de points de vente, laquelle contribue fortement au maintien du tissu socio-économique à travers les régions.

La croissance de l’entreprise, saine et rentable, alliée à une maîtrise rigoureuse des charges, va permettre de conforter le résultat net redistribué à la Filière hippique française qui pourra ainsi poursuivre son développement.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères