PMU obtient sa licence… évidemment ! La fin d’un long monopole

Le 08/06/2010 | Réagissez à cet article 

Fin d'un monopole

L'ARJEL a délivré, pour le lancement de la Coupe du monde de football, 3 agréments pour les sites de paris hippiques. On retrouve BetClic Turf et LeTurf, mais surtout PMU.fr, évidemment. Le PMU n'est donc plus en situation de monopole avec l'ouverture du marché des jeux en lignes et l'arrivée de nouvelles licences fraichement délivrées par l'ARJEL.

Analyse de la situation

Créé en 1930, le Paris Mutuel Urbain, plus connu sous PMU, assure depuis toujours l'enregistrement des paris dans 9800 points de vente ou à distance ainsi que le calcul des rapports ainsi que le paiement des gains aux parieurs.

Evidemment, le PMU part comme favori dans la course avec ses importants moyens et sa base de données clients qu'il pourra mettre a profit à l'avenir, ainsi que son image de marque accompagnée de la confiance qu'il a établi avec ses clients depuis des années. Les parieurs pourront aussi miser sur tous les sports puisque les courses hippiques ne sont plus le seul domaine où officie le site. En juillet, on devrait même voir du poker.

Cependant, la concurrence sera rude et il faudra que l'ancien titulaire du monopole offre de bons rapports à ses clients s'il souhaite attirer une grande partie de la clientèle sur son site.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères