Le nouveau casino Barrière de Lille fait polémique

Le nouveau casino Barrière de Lille fait polémique

Le 12/03/2010 | Réagissez à cet article 

Vendredi 12 mars, c’est l’ouverture tant attendue du casino du groupe Lucien Barrière dans la ville du Nord.

Le nouveau casino lillois de 4 hectares…

Aujourd'hui 12 mars a lieu  l'ouverture du casino Barrière à Lille. Après avoir reçu l'avis favorable de la commission de sécurité, l’inauguration comporte plusieurs mois de retard.

Le groupe Barrière est la 49ème fortune en France avec 692 millions d'euros en 2009. Le nouveau complexe sera formé par un casino, un parking, des restaurants, un bar de nuit, un théâtre et un hôtel de luxe. C’est un total de 40 000m². Le casino comporte 20 tables de jeu et 300 machines à sous, sur 12 000m². La salle de théâtre, avec 1 200 places, sera inaugurée le 13 mars à 20h30 avec le spectacle de Dany Lary et beaucoup d'autres « people » qui le suivront dans les semaines à venir. Pour le bar de nuit, il faudra encore attendre jusqu'à la semaine prochaine et l'hôtel de 142 chambres de 5 étoiles ne sera prêt qu'avant l'été.

Avec l'ouverture de ce nouveau casino, on assiste à la fermeture de l’établissement de jeux provisoire de 900 m².

… sujet de discordes

Le casino Barrière représente un investissement de plus de 110 millions d'euros et devrait représenter un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros, ce qui le placerait au 2ème rang des casinos français. Pierre Saintignon, adjoint en charge des finances, affirme que 15% du chiffre d'affaires du casino sera reversé à la ville de Lille. En outre, le casino devra payer des pénalités dûes à son grand retard.

Lille est une ville socialiste dont la maire est Martine Aubry, aussi secrétaire générale du PS. Certains élus locaux n'étaient pas d'accord avec cette ouverture. Dominique Plancke, membre des Verts, dit à propos de l’inauguration que « ce n'est pas un jour glorieux du tout. Il serait même à marquer d'une pierre noire ».

Fin 2007, cette mise en place chez les Ch'tis avait déjà suscité la polémique. Le tribunal lillois avait examiné le dossier du contrat entre la mairie et le casinotier, ce qu'a toujours contesté son concurrent Patrick Partouche, qui souhaitait faire annuler ce deal. Il stipulait alors qu'il y avait des irrégularités financières quant à l'appel d'offre.

Survivre grâce au poker

Avec la naissance de centaines de casinos en ligne, beaucoup de salles en dur ne vont pas bien et voient leur chiffre d'affaires chuter à cause des jeux d'argent sur la toile et de l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Et le groupe Lucien Barrière ne déroge pas à la règle même s’il s’en sort plutôt mieux que ses concurrents.

Avec la grande notoriété du poker en France, les casinotiers y voient un moyen d’attirer des clients qui ne venaient pas auparavant. Le casino Partouche de Plombières-les-Bains propose désormais deux tables de jeu de Texas Hold'em, et ce 7 jours sur 7, comme son homologue lorrain de Contrexéville qui a ouvert sa propre salle.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères