Le poker en kiosque : full sentimental...

Le poker en kiosque : full sentimental...

Le 02/03/2010 | Réagissez à cet article 

Après un scandale dans le magazine « Card Player », nous nous interrogeons sur le destin des magazines de poker. Ils continuent de briller malgré le succès de la presse virtuelle.

L’affaire Card Player en bref

Véritable référence dans le paysage « pokérien » et d’influence américaine, le « Card Player France » cible les bons joueurs qui souhaitent découvrir des techniques de professionnels et des analyses pertinentes.

Le 8 février dernier, nous découvrons que le magazine avait subit des détournements de fonds et que le directeur avait été licencié pour « faute lourde ». Deux membres de leur équipe ont été interpellés par la Brigade Financière de Marseille.

A la suite de cet événement, on se demande quel effet il portera sur le marché des magazines de poker. Il est clair qu'un tel épisode ne peut que nuire la réputation du fameux magazine et de ses dirigeants et ainsi peut-être affecter le marché, ou du moins son image.

Nouveaux magazines numériques

Le mois de février a été très productif en matière d'information sur car plusieurs sites ont décidé d'éditer leur journal sur le web. La stratégie de ces sites est celle de mettre au premier plan les joueurs amateurs, membre de leurs clubs, en leur donnant la parole et ainsi avoir un effet positif sur tous les passionnés non-professionnels. Ces magazines numériques sont principalement axés sur la vie du club et de ses membres.

Aujourd'hui, à l'ère du numérique, internet est devenu le grand concurrent de la presse depuis l'année 2000, on assiste à une grande baisse des ventes de magazines papier. Paradoxalement, le marché des magazines de poker est toujours plus vaste, à l’aube de la libéralisation des jeux d’argent en France. Ces formats permettent une publicité différente de celle présente en ligne et l’on espère que les contenus qui y sont rédigés permettent aux joueurs de s’informer réellement.

Le nouveau poker en kiosque

Les magazines de poker que nous trouvons aujourd'hui dans les kiosques ne sont plus ceux d'antan. Ils se trouvent être beaucoup plus amusants, plus sexys et plus ouverts. On peut trouver des articles sur le strip-poker, des quizz et des photos de jolies filles pour en conséquence attirer un public plus vaste.

Ces magazines sont devenus moins techniques mais beaucoup plus distrayants. En maintenant cette stratégie, ils surmonteront  la crise de la presse écrite. La formule parfaite serait celle d'éditer les magazines en papier et en numérique pour viser tout type de lecteur, même si l’internaute recherche plus d’interactivité. En effet, malgré la gratuité du net, le fait que l’offre est omniprésente oblige les sites à proposer des options multiples et alléchantes : calculateur de probabilités, vidéos, etc.

De plus le mois dernier nous avons vu naître un nouveau magazine « That's Poker » visant non seulement les professionnels du poker mais tout style de joueur.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères