AJELI ? AFOJEL ? On fait le point !

AJELI ? AFOJEL ? On fait le point !

Le 20/02/2010 | Réagissez à cet article 

L'AJELI et l'AFOJEL sont des associations nées après la décision du gouvernement d'encadrer le marché des jeux d'argent dans l'hexagone. Ce sont concrètement des groupements d'opérateurs de jeux qui ont pour but de représenter les intérêts de ces derniers. Eléments de précisions sur ces deux nouveaux intervenants.

L'AFOJEL

L'AFOJEL (L'association Française des Opérateurs de Jeu en Ligne) est présidé par le très médiatique et fondateur de Chilipoker, Alexandre Dreyfus (photo), et par Emmanuel de Rohan-Chabot, président de ZeTurf.

Cette association créée en avril 2009 a pour vocation de participer aux différents débats et échanges, en apportant une expertise professionnelle sur les paris sportifs, paris hippiques, et poker, notamment. Elle s'attèlera aussi à mieux faire connaître ce nouveau marché que constitue l'industrie des jeux d'argent sur la toile, que ce soit auprès du public ou des professionnels.

L'AJOFEL fait office également de syndicat représentant uniquement les opérateurs ayant obtenu la licence délivrée par le gouvernement à travers l'instance ARJEL, dont nous évoquons souvent l’actualité.

L'association annonce qu'elle est ouverte à tous les opérateurs ou groupes industriels français ayant annoncé leur intention d'investir dans ce secteur.

L'AJELI

L'Association des opérateurs de Jeux en Ligne Internationaux réunit les opérateurs de jeux Betclic, Bwin et Unibet et a été créée dans la ligne directe de l'AFOJEL. Elle a pour objectifs d'être « une force de propositions dans le débat public sur la situation et l'évolution du secteur des jeux en ligne en France ». Elle apportera aussi son expertise et fera en sorte « que cette ouverture soit efficace et équitable, au bénéfice des joueurs français et dans le respect des règles de loyale concurrence entre tous les opérateurs ».

L'association ne précise pas si elle accueillera elle aussi uniquement les opérateurs de jeux ayant obtenu une licence par l'ARJEL, mais ces trois représentants sont déjà candidats au sésame délivré par l’ARJEL.

Cette association sera le porte-voix des opérateurs de jeux au niveau européen. L'AJELI est un véritable poids lourd regroupant des millions de joueurs sur tout le continent et pourrait absorber le lobby EGBA, représentant essentiellement les opérateurs scandinaves.

L’examen du texte bientôt au Sénat…

Les deux associations pourraient sortir de leur silence lors de l'adoption du texte au Sénat dans les prochaines semaines. De nouveaux regroupements d'opérateurs devraient voir le jour d'ici là puisque si la loi passe effectivement avant la Coupe du Monde, le marché devrait exploser.

Aujourd'hui, selon le chiffre annoncé par le sénateur Jean-François Lamour, il y aurait environ 3 millions de joueurs en France. Et on évalue actuellement le marché des jeux d'argent en ligne à 5 milliards d'euros sur le continent européen.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères