Comment gagner de l’argent avec Facebook en 2010 ?

Comment gagner de l’argent avec Facebook en 2010 ?

Le 23/01/2010 | 2 commentaires

Facebook est LE réseau social du moment. Il est en passe de dépasser même le réseau Windows Live Messenger détenu par Messenger. Forts de cette énorme popularité, certains utilisateurs essayent logiquement d’en tirer profit. Est-il réellement possible de gagner de l’argent avec Facebook ?

« La vente d’amis » ou le fantasme de l’argent facile

Voici une des pratiques les plus fantasmées depuis la création du système d’ajout d’amis par le réseau Facebook. Il existerait des sociétés qui cherchent à se procurer des listes de noms ou adresses mails pour générer du spam. Facebook étant une ressource presque inépuisable de noms et adresses, des utilisateurs peu scrupuleux et très populaires contacteraient ces sociétés et « vendraient » littéralement les utilisateurs de leurs groupes pour quelques milliers d’euros. Un utilisateur d’un forum obscur prétend avoir vendu ses groupes contenant plus d’un million de personnes pour 10 000 dollars à des sociétés dîtes « Site point » ou « portail » internet. Une pratique évidemment illégale puisque l’adresse mail est une donnée privée protégée par le droit de propriété intellectuelle présente dans le Code Civil. Ainsi, la Cnil a déjà obtenu la condamnation d’un spammeur en faisant appel à la loi « Informatique et Libertés ».

Même si cette pratique existe, un problème vient se greffer à ce fantasme. Il existe très peu de sites regroupant plus d’un million de membres. Si certains utilisateurs sont à l’ origine de groupes populaires, les plus suivis d’entre eux dépassent rarement les 100 000 membres. On en dénombre 38 en ce moment sur le Facebook francophone. Pour parvenir à créer un tel buzz autour d’un groupe, beaucoup d'utilisateurs créent des groupes « fantômes » attractifs dans leur titre, mais ne contenant absolument rien. Ce fut le cas pour le fameux « pour savoir qui regarde le + votre profil !!! C SUPER SIMPLE ».

Néanmoins, il n’est pas interdit pour autant de faire parvenir aux membres Facebook qui se sont « autorisés » mutuellement, des messages de type « publicitaires » indirects de tel ou tel site. Il est d’ailleurs possible d’envoyer un message à 5 000 membres un en clic.

Beaucoup de ces groupes sont en rapport avec l’actualité brulante comme lors de la mort de Head Ledger en janvier 2008. Le groupe réclamant un Oscar posthume a récolté plus d’un million de membres en quelques semaines.

L’Engineering, ce bon vieux procédé de pirate en herbe

C’est l’exploitation même du sujet en question qui rapportera de l’argent à ces auteurs. Par exemple, des ebooks sont vendus pour expliquer comment gagner de l’argent grâce à Facebook. Sachez tout de même qu’au final, c’est généralement le fait même d’acheter ce livre électronique qui contribue à leur faire gagner de l’argent sur Facebook, rien d’autre !

Les méthodes les plus connues des escrocs pour faire de la publicité à l’aide d’un réseau social fonctionnent toujours, dans une certaine mesure. Rien ne vous empêche de poster des liens externes sur votre profil pouvant vous rapporter de l’argent. C’est à l’utilisateur averti de ne pas cliquer sur les liens qui pourraient être simplement du spam.

Quelques méthodes plus traditionnelles et légales

Facebook permet de mettre en contact rapidement beaucoup de personnes en quelques clics. Mais faire de la publicité pour sa création est quelque chose qui n’a jamais été interdit. Si vous créez une application qui intéresse beaucoup de monde et que vous la monnayez, vous pouvez user du réseau social Facebook pour vous faire de la publicité gratuite. C’est une méthode qui a fait ses preuves pour des milliers d’utilisateurs de l’iPhone. Tout créateur d’applications peut tenter de la vendre en faisant sa publicité grâce à Facebook. Sur l’Apple Store, des applications ont rapporté gros à des petits génies du software. Attention cependant aussi à quelques escrocs qui profitent de la crédulité des gens. Certains offrent des logiciels stupides comme « Le Diamant iPhone » coutant 10 000 dollars et qui est simplement une image d’un diamant.

Vous pourrez aussi utiliser l’option « Facebook on MarketPlace » pour vendre vos objets comme sur la plateforme de petites annonces et d’enchères eBay. L’avantage par rapport à cette dernière réside dans le fait que la présentation de son objet à vendre est gratuite.

Un certain nombre d’applications présentes sur Facebook comme « Graffiti » peuvent rapporter un peu d’argent. Graffiti peut vous rapporter environ 1$ au bout de 1000 impressions de vos créations. Si vous êtes un petit génie du Graffiti web, cela peut en effet générer quelques euros à la fin du mois. 6 millions d’utilisateurs font déjà confiance à ce logiciel.

L’exemple de YouTube

YouTube propose de rémunérer ses plus fidèles posteurs de vidéos grâce au « Youtube Partnership ». Disponible uniquement aux États-Unis depuis 6 mois maintenant, les utilisateurs se voient rémunérer en fonction du nombre de visites des différentes vidéos postées et validées par le programme. Cependant, il faut noter que le résultat est bien maigre. Il est de l’ordre de quelques euros pour plus de 3 000 visites si l’on se base sur le calcul simple de ce que David Devoire aurait reçu : seulement 10 000 dollars pour sa vidéo regardée plus de 27 millions de fois.


Image du livre "Facebook - On s'y retrouve" de Eric Delcroix et Alban Martin.

Vos réactions (2)
Yourry, le 07/12/2010

Comment Gagner De L'argent Avec Facebook ? C'est très simple ! Vous avez déjà vu surement des pages Facebook sur lesquelles il faut devenir fan ou cliquer sur j'aime. La chose que vous ne savez pas c'est que chaque clique sur ce bouton rapporte de l’argent à 'administrateur de la page. http://www.facebook.web2luxe.net/


Astublog, le 21/09/2010

Tres bonne article. Merci. Je ne manquerai pas d'en faire un lien externe depuis mon blog!! (http://astublog.wordpress.com/)


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères