A Noël, les tombolas pour récolter de l’argent marchent toujours !

A Noël, les tombolas pour récolter de l’argent marchent toujours !

Qui n’a jamais entendu parler de la traditionnelle tombola ? De nos jours, la tombola qui permet de gagner des cadeaux est très souvent assimilée à une technique de marketing. La controverse demeure... et à Noël, elle fait toujours recette et plaît aux petits comme aux grands.

Un jeu vieux comme le monde pour récolter des financements

Ce jeu connu de tous et de tous temps reste essentiellement destiné à des actes de bienfaisance, à l’encouragement des arts ou au financement d’activités sportives à but non lucratif.

Il n’est pas rare que dans le but de pallier à un manque de finances, les associations organisent des tombolas. Il s’agit d’un procédé simple et plutôt efficace. Mais qu’est-ce exactement qu’une tombola par rapport à une loterie ? Il s’agit tout simplement d’un genre de loterie mais dont les billets numérotés sont tirés au sort.

Ce tirage au sort doit être complètement aléatoire. Une association a été condamnée en 2008 à payer une amende élevée parce qu’elle avait choisi le résultat d’une course à ânes, comme moyen de tirer au sort. Le problème de la destination des profits réalisés ne se pose pas pour les associations à but non lucratif. Il est évident que les profits servent à financer les activités de celles-ci.

Par ailleurs, la tombola se caractérise par le fait qu’elle ne requiert pas d’aptitudes mentales ou de connaissances avancées. A l’opposé de certains jeux concours par exemple. Néanmoins, elle est encadrée par une législation restrictive. La loi du 21 mai 1836, modifiée par de nombreux décrets, sert toujours de base aux réglementations concernant la loterie et la tombola. Elle prévoit notamment que la préfecture est le seul organisme habilité à délivrer les autorisations d'organisation de loteries, et tombolas.

La tombola, un exemple traditionnel de jeux de hasard

En France, le mois de juin est souvent celui des kermesses et des tombolas. Pour fêter la fin de l’année scolaire, et les vacances qui approchent, les professeurs, les élèves, et quelques parents volontaires organisent des kermesses. Le bénévolat est un élément très important car il permet d’acheter du matériel, d’organiser des sorties, grâce à l’argent récolté. Et à Noël, c’est la même chose, on peut voir sur les différents marchés des tombolas pendant le mois de décembre.

Parmi les jeux de hasard que proposent les kermesses, la tombola en est l’exemple traditionnel par excellence. Des carnets de tickets de tombola sont distribués aux enfants des écoles qui vont de charger de les vendre. Le meilleur vendeur qui aura su convaincre voisins, parents mieux que ses camarades, a une souvent une récompense. Les bambins les billets en notant le nom de l'acheteur à chaque fois. La liste des gagnants est affichée à l'école dans les jours qui suivent le tirage de la loterie de la kermesse.

Après les associations, les écoles, c’est aux sites internet de prendre la relève. La tombola virtuelle est elle aussi devenue un jeu très courant sur le web. Un certain nombre de sites offrent désormais la possibilité de participer à des jeux-concours qui mènent vers des tombolas.

Les lots à gagner promettent d’être séduisants… Caméras numériques, portables derniers cris, tous les ingrédients sont réunis pour attirer les éventuels participants. La pensée de pouvoir remporter un de ses cadeaux, suffit à motiver l’internaute. D’autant que la participation aux tombolas sur internet est gratuite. Rien n’à perdre, tout à gagner, alors ?

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères