Qu’est-ce qui différencie l’IJE (Institut du Jeu Excessif) d’Adictel ?

Qu’est-ce qui différencie l’IJE (Institut du Jeu Excessif) d’Adictel ?

Le 13/11/2009 | Réagissez à cet article 

Peu connu du grand public mais nécessaire à notre société, l’Institut du Jeu Excessif vient en aide aux joueurs dépendants, parallèlement à Adictel.

La dépendance au jeu : un problème de santé publique

Certains Français sont dépendants aux jeux d’argent. Que ce soit le casino ou les paris sportifs, les personnes dépendantes se mettent souvent dans des situations difficiles pour jouer toujours plus. Le jeu excessif peut aller jusqu’à l’endettement, la perte d’emploi, le divorce et parfois même des pensées suicidaires dans les pires des cas. C’est là un problème de santé publique.

Les gouvernants l’ont d’ailleurs bien compris et ont pris en considération ce jeu excessif dans le projet de loi de libéralisation des jeux d’argent en ligne. Il est prévu dans les amendements qu’une partie des recettes fiscales serve au financement de la lutte contre la dépendance aux jeux.

La France est déjà dotée d’un institut pour lutter contre le jeu excessif : Adictel, dont le Président Eric Bouhanna nous expliquait l'organisation assez phénomènale il y a quelques semaines.

L’IJE : une prévention par la formation du personnel des casinos

Créé en mars 2005, l’IJE est un institut spécialisé dans la formation du personnel des casinos français pour prévenir les problèmes de la dépendance au jeu. La formation permet au personnel d’aborder plus facilement les problèmes posés par le jeu excessif et de proposer aux joueurs concernés des solutions face à la situation de dépendance.

Une solution par l’écoute

Cet institut propose également un service d’assistance téléphonique pour les joueurs dépendants en difficulté, comme le fait Adictel. L’équipe de l’IJE est composée d’un médecin-psychiatre, d’un consultant en addiction et d’un ancien promoteur de jeux.

La personne chargée de la ligne d’écoute est un ancien joueur. L’IJE propose des conseils adaptés à la situation du joueur ainsi qu’une analyse de la pratique de jeu. Elle propose au joueur une documentation d’information sur la dépendance au jeu.

L’Institut propose, un peu à la manière d’un groupe de parole, sept règles d’or à respecter pour sortir d’une dépendance au jeu.

Les règles du joueur responsable :

  • Je ne cherche pas à gagner de l’argent au jeu ;
  • Je mise des sommes en rapport avec mon budget ;
  • Je ne cherche pas à tout prix à me refaire ;
  • Je n’emprunte pas pour financer mon activité de jeu ;
  • J’essaye d’être le plus transparent possible ;
  • Je garde la tête froide même en cas de gros gain ;
  • Je me méfie des superstitions.

Ainsi, l’Institut du Jeu excessif constitue un bel exemple de prise en compte de la dépendance au jeu.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères