Vikings : War of Clans, faire du neuf avec du vieux

Vikings : War of Clans, faire du neuf avec du vieux

Le 16/01/2019 | Réagissez à cet article 

Vikings : War of Clans, est un jeu de stratégie en temps réel. Jouable par navigateur, le jeu emprunte les codes préétablis des jeux de stratégie isométriques, en y joignant la dimension particulière des jeux en ligne massivement multijoueur.

Une fusion originale entre jeu de stratégie viking et plateforme MMO, qui permet à ce jeu, de proposer le meilleur des deux mondes, tout en réduisant autant que possible, les inconvénients qu’on pourrait en attendre.

Une formule qu’on connaît bien

Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, les jeux de stratégie isométriques peuvent souvent se résumer trois phases :

  • La récolte de ressources ;
  • La formation des troupes ;
  • La guerre à proprement parler.

C’est un modèle qu’on retrouve invariablement dans la plupart des jeux de stratégie du genre produits depuis des dizaines d’années. Certes, il y a certaines exceptions avec des jeux qui donnent d’emblée au joueur, une armée dont il a la responsabilité. Cela dit, ces jeux sont plus souvent des jeux au tour par tout, plutôt que des jeux en temps réel.

Vikings : War of Clans reprend donc ces mêmes codes. Les joueurs sont invités à produire du bois, de l’argent, de la pierre, des céréales et à réunir autant d’argent que possible, pour soutenir leurs efforts de guerre. Ensuite, ils pourront être conduits à produire une armée avec différentes classes de guerriers vikings, allant des fameux « berserkers » aux jarls et héros mythiques. Mais, c’est bien là que s’arrête toute la similitude avec les jeux de stratégie du passé.

Faire les choses autrement, respecter les choix du joueur

Il y a deux aspects de Vikings : War of Clans qui le rendent digne du détour. D’abord, l’organisation du quartier général. Ici, ce quartier général prend l’apparence d’une vallée bordant un fjord. Mais, contrairement à d’autres jeux de stratégie via navigateur qui se contentent visiblement de présenter des tableaux et des données statistiques aux joueurs, Vikings : War of Clans leur présente un rendu graphique impressionnant.

Vous pourrez donc positionner vos fermes, vos carrières et vos scieries où bon vous semble dans la vallée. Vous pourrez construire les bâtiments essentiels dans l’ordre qui vous convient ; et au moment où ça vous semble propice. Et surtout, vous pourrez modifier la configuration de votre espace comme bon vous semble.

Nous sommes bien loin des jeux par navigateur où toutes les interfaces de joueurs étaient des copies conformes, les unes des autres. Qui plus est, malgré le rendu graphique détaillé du jeu, vous n’aurez pas à craindre de ralentissements ou de chutes de performances diverses. N’importe quel ordinateur passablement correct, est en mesure de tourner le jeu.

Une communauté par les joueurs, pour les joueurs

Si la liberté de configuration et le rendu graphique sont le premier grand atout en faveur de ce jeu ; le second est la communauté. La première chose que vous constaterez en débutant dans ce jeu, est que le tutoriel vous encourage – parfois de façon insistante – à nouer des relations avec les autres joueurs.

C’est tout à fait prévisible. D’autant plus que la plupart des MMOs aujourd’hui mettent l’accent sur les interactions sociales. Tous les acteurs d’internet tentent d’emprunter la recette magique des réseaux sociaux. Mais, dans le cas de Vikings : War of Clans, la dimension sociale n’est pas juste un « truc » superflu.

On se rend très vite compte, que l’influence des NPCs est nettement réduite dans le jeu. Vous aurez certes des événements globaux, des adversaires préprogrammés qui influencent quelque peu l’univers du jeu… mais sans plus. Les vrais acteurs de cet univers, ce sont les joueurs eux-mêmes, et les puissantes coalitions auxquelles ils donnent naissance. C’est d’ailleurs un authentique hommage aux guerre claniques qui ont façonné la philosophie, la culture et la société viking de l’époque.

Vous n’avez qu’une ressource pour triompher ; votre jugeotte

On pourrait s’attendre à ce qu’un tel jeu soit un véritable puits à temps. Après tout, les jeux de stratégie s’accompagnent toujours d’une courbe d’apprentissage relativement longue. Certes, Vikings :  War of Clans n’est pas un jeu dont on fait le tour en un séance. Les concepts de base ont beau être faciles à cerner et mettre en application, ils présentent tout de même une réelle complexité pour les joueurs avancés. Et une telle profondeur dans le gameplay n’est pas un défaut en soi.

La situation aurait pu être déplorable si le jeu vous imposait la connexion quotidienne et des séances interminables. Mais, ce n’est aucunement le cas. Certes, vous aurez nécessairement des avantages à vous connecter tous les jours. Mais, à aucun moment il ne s’agit de bonus dont vous ne pourrez pas vous passer. En général, il suffit de quelques minutes à des moments stratégiques de la journée pour garder les rennes de votre cité et assurer un développement harmonieux.

De même, le design du jeu ne rend pas ce jeu pay-2-win. Vous pourrez vous frotter à des joueurs vétérans, expérimentés et dépensiers, à condition d’avoir une véritable maîtrise de votre jeu, et d’avoir su forger des alliances de qualité.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères