L’impact des applications mobiles sur le marché des paris sportifs

L’impact des applications mobiles sur le marché des paris sportifs

Le 26/12/2015 | Réagissez à cet article 

L’année 2016 arrive à grands pas et le marché des jeux d’argent en ligne en France va connaitre un événement-clé, à savoir l’EURO 2016. Organisé en France, ce championnat d’Europe de football sera dopé par les applications mobiles de paris sportifs en ligne.

Les paris sportifs sont les grands gagnants du secteur

Clairement, face à la chute vertigineuse du chiffre d’affaires des opérateurs de poker en ligne, et, la lente dégringolade des protagonistes des paris hippiques, seuls les opérateurs de paris sportifs connaissent une tendance haussière.

Ce segment profite à plein régime de l’explosion des ventes des smartphones, et, des forfaits mobiles survitaminés de data. De plus, les parieurs sportifs ont pris l’habitude de pouvoir placer des mises partout et tout le temps.

Il suffit de dégainer son smartphone pour disposer de la liste des matchs sur lesquels miser. En 2 clics, le joueur sélectionne sa cote et sa mise. Notons que les opérateurs ont réalisé des efforts notables afin de créer des applications intuitives et fluides.

Explosion des mises lors de l’EURO 2016

En 2016, la France va accueillir l’événement sportif le plus important de son histoire après la Coupe du Monde de 1998. L’EURO 2016 s’annonce sous les meilleurs auspices et la FDJ prévoit une mise totale de 200 millions d’euros. Le record de la dernière Coupe du Monde au Brésil pourrait même être battu.
Soulignons que jamais il n’y aura eu autant de possibilités pour miser. En effet, au-delà des applications brandées, les joueurs pourront aussi se tourner vers des plateformes regroupant les paris, les cotes et les sports.

Enfin, autre point essentiel, les organes de régulation des paris sportifs de 20 pays européens ont signé un protocole commun. L’objectif est de lutte contre les sites illégaux, ce qui est un réel plus pour les joueurs.

En somme, l’EURO 2016 sera une fête sur le terrain, dans les tribunes (les demandes pour acheter des places explosent) et sur les smartphones.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères