Parier sur l’athlétisme, pourquoi pas ?

Parier sur l’athlétisme, pourquoi pas ?

Le 18/08/2009 | Réagissez à cet article 

Du 15 au 23 août 2009, se déroulent au stade olympique de Berlin la 12ème édition des championnats du monde d’athlétisme IAAF.

Conseils pour parier sur l’athlétisme

Parier sur l’athlétisme est très difficile comme pari sportif. Les champions s’entraînent toute l’année pour quelques secondes et il peut y avoir des blessures et des chutes au dernier moment qui faussent les prévisions. C’est un des sports qui a le moins de succès chez les bookmakers en ligne et peu de gens connaissent bien toutes les disciplines.

  • Nous vous conseillons d’analyser que quelques disciplines pour pouvoir gagner de l’argent sur des courses et des évènements précis, sans vous perdre dans la masse de sports qui sont pratiqués.
  • Deuxièmement, renseignez-vous un maximum sur les résultats et la forme des athlètes pour pouvoir miser en confiance.
  • Enfin, ne tentez pas de parier sur des cotes trop hautes, du moins si vous n’êtes pas un expert en athlétisme.
  • Un gros avantage des paris sur ces Mondiaux est quand même que les cotes sont élevées. Par exemple sur BetClic, pour le 100m Haies Femmes, la cote pour la favorite Sally McLellan est de 4 ! On ne voit pas ces cotes pour les favoris des autres sports en principe, même au tennis...

Un an après Pékin 2008

Nous sommes un an après les Jeux Olympiques de Pékin (Beijing 2008) et la démonstration de la nouvelle star de l’athlétisme le Jamaïquaine, Usain Bolt. Il avait obtenu trois médailles d’or en signant trois records du monde (100m, 200m et 4x100m).

A Berlin, cet évènement international regroupe plus de 2000 athlètes et 202 fédérations s’affrontant sur 47 épreuves.

Usain Bolt au sommet du monde

Dimanche soir, tout le monde était tourné vers la finale de l’épreuve reine de ces championnats du monde. La confrontation tant attendu entre Bolt, le tenant du titre Tyson Gay et Asafa Powell n’a pas eu lieu. Bolt a écrasé ses concurrents en pulvérisant son propre record du monde (9’’58) et en remportant le titre avec une décontraction et une facilité proches de l’insolence.

Cette finale restera comme l’une des plus rapides de l’histoire avec cinq hommes sous les 10 secondes. Avec notamment la deuxième place de Gay qui signe un nouveau record des Etats-Unis (9’’71) et la troisième de Powell non remis de sa blessure à la cheville (9’’84).

A noter l’absence de Français en finale malgré une belle demi  pour Martial Mbandjock.

A suivre cette semaine

Avec une forme aussi éclatante que celle affiché par Bolt lors de cette épreuve, on suivra de très prés ses performances sur 200m ce jeudi et sur le relais 4x100m dimanche avec ces compatriotes où les records du monde devraient aussi tombés.

Lors ce championnats du monde, nombreux sont les rendez vous à ne pas manquer : l’autre confrontation attendu sur 400m entre les deux américains Jeremy Wariner et LaShawn Merritt, la  suprématie d’Yelena Isinbayeva au saut à la perche, de Kenenisa Bekele  et de Tirunesh Dibaba sur le 3000 et 5000m. Hier ce sont déroulées les demi-finales et finale du 100m dames.

Et les Français ?

Pour les athlètes français, ces 12 ème championnats du monde seront l’opportunité de ramener l’athlétisme français sur la scène internationale après une piètre prestation lors des derniers Jeux Olympiques de Pékin. Ceux-ci ayant ramenée seulement une médaille d’argent.

Mais on peut penser qu’il en sera autrement cette année avec l’explosion de Renaud Lavillenie à la perche par exemple.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères