Jeux d'argent à Paris : la mairie veut sa part

Jeux d'argent à Paris : la mairie veut sa part

Le 31/08/2015 | Réagissez à cet article 

Selon les périodes, soit les jeux d’argent représentent le mal, soit ils représentent une précieuse manne financière aux yeux des politiques. Le cas du potentiel retour des casinos à Paris en est le parfait exemple.

Hidalgo et Cazeneuve, vers un Bad Beat ?

La possibilité d’un retour des jeux d’argent à Paris est dans les tuyaux depuis un bon petit moment. Toutefois, entre les élections et les dossiers prioritaires, l’affaire a trainé. Cela étant, les dernières semaines ont été assez productives puisqu’un courrier de la Maire Paris, à savoir Anne Hidalgo, au Ministre de l’Intérieur, à savoir Bernard Cazeneuve, a mis de l’huile sur le feu.

En effet, la Maire PS veut clairement poser ses conditions au possible retour des casinos et autres jeux d’argent au sein de la ville lumière. N’oublions pas que l’objectif de départ du gouvernement est de moraliser ces jeux d’argent, c’est à dire mieux contrôler pour mieux prévenir les maux liés (dépendance, isolement social, endettement, etc…).

Même si la véracité de ce dernier point se discute, l’idée générale est louable pour lutter contre les salles de jeux clandestines.
Hidalgo est clairement contre ce retour, à moins que…

Bien entendu, ce souhait a aussi pour but d’augmenter les recettes fiscales liées au jeu. Et c’est bien ce « détail » financier qui semble froisser la relation entre Bernard Cazeneuve et Anne Hidalgo.

En effet, cette dernière qui n’est pas pour ce projet pourrait le devenir si les recettes fiscales tombaient dans l’escarcelle de la Mairie et non de l’Etat. Tout ce vaudeville devient un peu surréaliste et les grands perdants semblent une fois de plus être les joueurs.

Il est également intéressant de noter que l’ancienne candidate à la Mairie de Paris, à savoir NKM, a mis les 2 pieds dans le plat en dézinguant l’argument de la morale (évoquée par Anne Hidalgo). Elle s’est demandée pourquoi un cercle de jeu était moral et un casino ne l’était pas. En effet, la règle de la moralité oblige le casino à être à 100 kilomètres de Paris alors que le cercle de jeu peut se trouver…à Paris intra-muros.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères