La Coupe du Monde approche à grands pas, à vous de jouer

La Coupe du Monde approche à grands pas, à vous de jouer

Le 09/06/2014 | Réagissez à cet article 

Enfin ! La Coupe du Monde de football arrive dans moins de 3 jours. Tous les supporters et les amoureux du beau jeu sont dans les starting-blocks. Afin de profiter au mieux de cette compétition, réalisez quelques paris sportifs pour financer vos prochaines vacances.

Pour comparer les sites de paris, c'est ici !

Le Brésil, l’Espagne et les Pays-Bas au programme des premières 24 heures

Qu’on se le dise, cette compétition va être exceptionnelle. Rien que la composition des groupes a de quoi faire saliver n’importe quel amateur de football, même un footix. Dès jeudi soir, la Coupe du Monde démarrera avec un affrontement au style offensif entre le Brésil et la Croatie. Le match sera relevé, mais la Seleçao ne pourra pas se rater face à un peuple à la fois excité et révolté.

La cote des Brésiliens est de 1,25, mais le match nul est très rentable avec une cote à 4,50 chez BetClic. Toutefois, Neymar et ses acolytes devraient « faire » le boulot. L’autre match du groupe concernera le Cameroun de Eto’o et le Mexique de Chicharito. Le niveau des 2 équipes est très similaire, à ce titre, un match nul est plus que probable (cote à 2,90).

Pensez aux paris sportifs combinés

Dès le lendemain, nous aurons le droit à un remake de la finale 2010 entre l’Espagne et les Pays-Bas. Certaines absences de poids pèsent sur les compositions d’équipe, d’un côté le génie Diego Costa de L’Atletico de Madrid et de l’autre côté Van Persie de Manchester United. Un match nul arrangerait les 2 équipes, car le groupe est relevé (Chili notamment). La cote est enthousiasmante puisqu’elle est de 3,10.

En somme, si vous misez 10 euros sur les résultats conseillés (Victoire du Brésil, Nul du Cameroun et Nul de l’Espagne), vous pourriez remporter 113 euros, soit un bénéfice net de 103 euros. De quoi démarrer votre Coupe du Monde sous les meilleurs auspices.

D’ici la fin de la semaine, nous tâcherons d’être plus précis, car l’hécatombe continue (de nombreux joueurs « vedettes » sont blessés…)…

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères