Club Wilson à Toulouse : que se passe-t-il ?

Club Wilson à Toulouse : que se passe-t-il ?

Le 11/03/2014 | Réagissez à cet article 

l y a quelques jours, le célèbre cercle de poker le « Club Wilson » situé en plein cœur de Toulouse a dû fermer ses portes. Il semblerait que le propriétaire n’ait pas déclaré toutes les activités de son établissement, état des lieux.

Le Club Wilson ferme ses portes du jour au lendemain

Dans son édition du 8 mars dernier, la Dépêche du Midi indiquait que le Club Wilson avait fermé ses portes suite à une descente de police. Aussi, 2 personnes dont le gérant ont été déférées devant un juge. Pour mieux comprendre la situation, appuyons nous sur 4 dates clés. En juin 2011, 4 personnes sont relaxées dans une affaire liée à la tenue d’une « maison » de jeux de hasard (entre 2005 et 2006) car leur avocat a su démontrer que le poker n’était PAS un jeu de hasard (donc aucune illégalité).

Suite à une demande en appel déposée par l’Etat, cette décision a été confirmée en janvier 2013. Suite à ce succès, l’un des prévenus décide d’ouvrir le Club Wilson à Toulouse en juin 2013 (4 tables de poker + Cash Game). Clairement, celui-ci s’appuie que cette décision de justice qui entretient il est vrai un certain flou.

Afin de rassurer ses clients, le propriétaire a même indiqué que son club n’était pas situé dans l’arrière salle d’un café, mais bien sûr le boulevard le plus fréquenté de la ville rose. Enfin, en octobre 2013, la Cour de Cassation a rejeté un pourvoi contre la Cour d’Appel en indiquant que le poker était bien un jeu de hasard.

Un cercle de poker nécessite une autorisation

Afin de pouvoir proposer légalement à des personnes de jouer au poker dans le cadre d’un Cercle de jeux, il est indispensable de disposer de toutes les autorisations nécessaires. Mais au-delà de ce principe législatif cohérent, pourquoi dans un premier temps, le premier jugement a bien reconnu que le poker n’était pas un jeu de hasard avant de revoir son jugement ? Le débat semble une fois de plus relancé à ce sujet…

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères