Loosli finit 4ème du championnat du monde

Loosli finit 4ème du championnat du monde

Le 07/11/2013 | Réagissez à cet article 

Toute la France ou presque avait les yeux rivés sur Sylvain Loosli lors de la finale du Main Event des WSOP. Après une première partie de tournoi aboutie avant l’été, il a su faire honneur à son jeu.

Une 4ème place et 2,8 millions de dollars

Dans le cadre du « November Nine », c’est-à-dire les 9 finalistes de ce championnat du monde de poker, il est vrai que Sylvain Loosli ne partait pas favori, notamment aux vues de son nombre de jetons. Toutefois, il s’est battu comme un beau diable et a su décrocher une 4ème place méritée. Il repart à Toulon, ou plutôt à Londres où il réside à présent, avec 2,8 millions de dollars, soit 2,1 millions d’euros, de quoi sécher ses potentielles larmes de déception.

Cette finale a été suivie comme jamais. Il était 2 heures du matin en France lorsque cette partie d’anthologie a démarré. Les réseaux sociaux étaient en effervescence, tout comme la tribune du casino où se déroulait cette finale, à savoir le Rio. Les couche-tard n’ont pas été déçus car les rebondissements furent nombreux.

Sylvain Loosli en mode Shortstack

Dès le début de la partie, Mark Newhouse et David Benefield ont rapidement été sortis de la table finale. Ce fut rapidement le tour de Michiel Brummelhuis et de Marc-Étienne McLaughlin. Quelques dizaines de minutes plus tard, le Toulonnais s’est frotté à Amir Lehavot dans un double-up qui aurait pu être fatale. Cela l’a pourtant affaibli puisqu’il est devenu Shortstack, difficile dans ses conditions de survivre à une attaque placée de Ryan Reiss qui avait les jetons en sa faveur.

Le parcours de Sylvain Loosli a été exceptionnel, d’autant plus qu’il ne s’agit que du 3ème Français à atteindre ce niveau de jeu. Notons que de nombreux médias se sont intéressés au poker en invitant le joueur en plateau, ce qui est rare. Il a même été invité au Grand Journal avec Patrick Bruel.

Au final, c’est Ryan Reiss qui décroche les étoiles de Vegas…

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères