Hitpost racheté par Yahoo!

Hitpost racheté par Yahoo!

Le 04/10/2013 | Réagissez à cet article 

Dans le cadre de son développement par croissance externe, Yahoo continue à un rythme effréné d’acquérir de nouvelles sociétés. La dernière acquisition en date n’est autre que Hitpost, une entreprise spécialisée dans la conception d’applications pour les paris sportifs.

Hitpost, reine des paris sur les sports américains

Depuis plusieurs années, la start-up Hitpost propose de très bonnes applications pour mobiles qui permettent de parier sur de nombreux sports aux Etats-Unis. Bien sûr, les sports US sont spécifiquement ciblés comme le basket-ball, le hockey-sur-glace ou encore le base-ball. C’est sans doute pour cela que cette société est peu connue de notre côté de l’Atlantique.

Yahoo pour sa part poursuit sa moisson, en moins de 2 ans, l’entreprise dirigée d’une main de fer par Marissa Mayer a racheté 23 entreprises, de quoi se concevoir un univers Made In Yahoo. A titre d’exemple, le géant de la recherche sur internet a notamment acquis Tumblr, Rockmelt ou encore GhostBird, rien que ça. Dans le cadre de sa stratégie de diversifications, Marissa Mayer a bien entendu pensé aux paris sportifs, véritable mine d’or Outre-Atlantique.

Yahoo poursuit son développement « sportif »

Grâce à ce rachat, Yahoo continue de densifier son offre dite « sportive ». En effet, à ce jour, Yahoo connait un certain succès grâce à des services comme Sports Bet ou encore Fantasy Football. Ces applications aussi permettent de miser sur des matchs dans différentes compétitions US. Hitpost entre plus dans un cadre de développement technique, c’est la même raison qui avait poussé Yahoo à racheter Bignoggins Productions il y a quelques mois, cette entreprise est spécialisée dans le développement d’applications (pas forcément des paris en ligne comme Hitpost).

Hitpost compte 7 salariés et a été créée en 2009, pour son développement, elle avait même réussi à lever plus de 2 millions de dollars il y a quelques mois. Les membres de cette entreprise vont donc rejoindre leurs nouveaux collègues à Sunny Valley (San Francisco).

Pendant ce temps, en France, les opérateurs de jeux en ligne ferment les uns après les autres…

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères