Les pronostics pour la saison 2014 de Ligue 2

Les pronostics pour la saison 2014 de Ligue 2

Le 31/07/2013 | Réagissez à cet article 

Il n’y a pas que la Ligue 1 dans la vie, il y a aussi l’étage inférieur qui ne manque pas de suspens. Chaque saison, la montée se joue à quelques points. Lors de cette saison 2014, découvrons les équipes favorites qui rejoindront l’élite en 2015.

Ligue 2, du suspens pendant toute la saison

La Ligue 1 centralise tous les regards, d’autant plus cette saison avec les arrivées de plusieurs joueurs d’exception comme Falcao ou encore le serial buteur uruguayen Cavani. Cela étant, la Ligue 2 est un championnat particulièrement disputé et toujours très ouvert. Lors des dernières saisons, à chaque fois, à quelques journées de la fin, plus de 6 équipes pouvaient prétendre à la montée en Ligue 1.

Des équipes comme Angers ou Caen ont été toutes proches de jouer parmi l’élite, mais ce sont les équipes comme Monaco ou encore Nantes qui ont décroché les places tant désirées. Cette saison, le championnat s’annonce très serré, pour le plus grand bonheur des supporters.

Les favoris de Ligue 2 des bookmakers

Si l’on prend en compte les cotes proposées par PMU Sport, on s’aperçoit que la bataille va être âpre. En effet, selon ce site de paris sportifs, l’ESTAC, à savoir le club de Troyes est favorite avec une cote de 4,80, elle est suivie de très près par le Stade Malherbe de Caen et par l’AS Nancy-Lorraine dont les cotes sont similaires, c’est-à-dire 5,20.

Le club de Brest, fraichement descendu cette année est en embuscade avec une cote à 6. Enfin, le HAC (Le Havre) pourrait semer le trouble avec une cote de 10. Dans l’autre sens, à savoir les clubs qui pourraient descendre en National, au purgatoire, Laval, le CA Bastia, Niort ou encore Nîmes sont souvent cités par les bookmakers.

Cela étant, le football est un sport où il y a de nombreux impondérables. Tout peut se passer, ce qui peut être l’occasion pour les parieurs sportifs de décrocher une jolie plus-value s’ils misent sur une équipe du ventre-mou.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères