Gérard Piqué, fan de poker comme d’autres footballeurs

Gérard Piqué, fan de poker comme d’autres footballeurs

Le 15/07/2013 | Réagissez à cet article 

Le poker attire de nombreuses vedettes du monde entier. Celles-ci sont issues de tous les milieux, notamment du cinéma ou encore du football. Les stars du ballon rond sont férues de poker, il n’est pas rare de les croiser lors de différents tournois.

Gérard Piqué, défenseur du FC Barcelone

A titre d’exemple, le défenseur central du FC Barcelone a participé récemment aux WSOP de Las Vegas. La vedette du club catalan s’est jaugée face aux géants du poker lors de ce tournoi qui dispose de l’un des buy-in les plus élevés au monde, puisqu’il faut verser 10 000 dollars pour y participer. C’est pourquoi les célébrités de tous bords peuvent plus facilement y participer sans avoir besoin de d’avoir un niveau excellent.

En effet, Gérard Piqué s’est arrêté lors de la deuxième journée du tournoi Texan, un peu à l’image de sa saison décevante avec les Blaugranas. Il en a été de même pour l’ancien attaquant Norvégien de Valence puis de l’Olympique Lyonnais, à savoir John Carew.

De nombreux footballeurs attirés par le poker

Le poker nécessite de nombreuses compétences comme l’endurance, la stratégie, le flair ou encore l’audace. Les footballeurs sont naturellement attirés par ce véritable sport cérébral, loin des clichés selon lesquels ils sont plus doués avec leurs pieds que leur encéphale.

Par exemple, des joueurs comme Daniel Bravo (ex-PSG, consultant chez Canal+), Eric Di Méco (ex-OM, Champion d’Europe en 93), Luis Fernandez (Champion d’Europe 84), Vikash Dhorasoo (ex-PSG et Milan AC), Ludovic Giuly (ex-Barcelone et PSG), Mickael Landreau (ex-PSG, Lille, Nantes), Mathieu Bodmer (PSG), Jérémy Clément (ASSE), Camel Meriem (Nice), Néné (ex-PSG), Renato Civelli (Nice), Gregory Wimbée qui avait même un blog (Lille), ou encore Raymond Domenech sponsorisé par Bwin Poker (Vice-champion du monde 2006).

De nombreux autres s’adonnent à cette passion. Certains sportifs ont même franchi un cap en devenant semi-professionnel, c’est dire leur amour pour le poker. La frontière entre le ballon rond et ce jeu de cartes est mince, n’oublions pas que les 2 se jouent sur un « tapis vert ».

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères