Euro Millions : pourquoi les Européens ne s'en lassent pas ?

Euro Millions : pourquoi les Européens ne s'en lassent pas ?

Le 12/06/2013 | Réagissez à cet article 

Malgré la crise financière actuelle, la baisse du pouvoir d’achat et les difficultés qui en résultent, l’Euro Millions ne connait pas de baisse de régime. En effet, les joueurs sont toujours au rendez-vous pour le jeu qui propose la plus grosse cagnotte en Europe.

Pour jouer avant le tirage de ce vendredi (vers 22h30) : FDJ.fr/euromillions.

Des ventes qui ne faiblissent pas

La consommation des ménages européens à tendance à diminuer en cette période de difficulté économique. Les personnes essaient par tous les moyens de réduire au maximum leurs dépenses. L’heure est à l’épargne plus qu’à la consommation. Pourtant, ce phénomène ne semble pas toucher les jeux d’argent et notamment l’Euro Millions.

C’est notamment le cas pour les Français qui n’ont pas baissé leurs achats de jeux de la FDJ et plus particulièrement de l’Euro Millions. Par contre on remarque que le nombre de joueurs évolue en fonction du montant de la cagnotte maximale. En effet, pour une cagnotte normale située entre 15 et 40 millions d’euros, la moyenne est d’environ 20 millions de joueurs provenant des 9 pays participants à l’Euro Millions. Mais lors des cagnottes exceptionnelles pouvant dépasser les 100 millions d’euros, le nombre de joueurs peut doubler.

Une prévision légèrement modifiée en cas de gain

Chacun s’est au moins une fois demandé ce qu’il ferait s’il gagnait plusieurs dizaines de millions d’euros. Dans la plupart des cas les individus aimeraient réaliser certains de leurs rêves. D’ailleurs on en retrouve plusieurs en commun : tour du monde, voiture de luxe, maison de rêve, etc.

Néanmoins, ces derniers temps, les réponses sont légèrement différentes pour un certain nombre de joueurs. En effet, certains évoquent le fait que ce gain leur permettrait tout d’abord de rembourser les différents emprunts auxquels ils ont souscrit, et qu’après ils pourraient réaliser leurs rêves. Cette réaction est typique de la période actuelle où la prudence est de mise et où chacun souhaite avant tout sécuriser un minimum sa situation et notamment sur le plan financier.

Il faut également préciser qu’il existe toujours un décalage entre ce que déclarent vouloir faire les joueurs et ce qu’ils feront réellement. Aucun joueur n’est jamais réellement prêt à gagner une telle somme, même s’il joue à chaque tirage.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères