Le poker : un effet de mode qui a disparu ?

Le poker : un effet de mode qui a disparu ?

Le 17/05/2013 | Réagissez à cet article 

Depuis le début de l’année 2013, on remarque une certaine tendance au niveau de plusieurs sites de poker en ligne qui ont du mal à être rentables. Certains évoquent même la fin d’un effet de mode. L’exemple le plus frappant est le groupe Partouche qui se retire du poker en ligne.

Effet de mode et concurrence déloyale ?

Les résultats de ce début d’année 2013 ne sont pas très optimistes pour de nombreux sites de poker en ligne. Les mises en cash-game ont diminué en ce début d’année. Leur montant total s’élève à 1,47 milliard d’euros au premier trimestre, soit une diminution de 13 %. Lors de l’ouverture du marché du poker en ligne en France en 2010, ce secteur avait vu sa croissance exploser. Cependant, depuis plusieurs mois cette tendance a nettement diminué.

Outre la crise beaucoup de spécialistes évoquent un effet de mode qui aurait disparu. Certains pensent même que le poker en ligne est voué à disparaître, ou alors à s’adresser uniquement aux professionnels. Ce phénomène est observable pas uniquement en France, mais également dans d’autres pays comme les Etats-Unis. En plus des parties moins fréquentées, les émissions consacrées au poker en ligne sont également de moins en moins nombreuses.

Un autre argument avancé, c’est qu’il y aurait une sorte de concurrence déloyale, qui ferait que quelques sites domineraient le marché et étoufferait les autres. C’est notamment le cas en France ou les géants Winamax et PokerStars représentent à eux deux 75 % du marché. Ces derniers sont notamment critiqués pour avoir pu engranger énormément d’expérience et de moyens financiers dans certains pays avant de s’installer en France.

L’exemple Partouche

L’un des derniers exemples en date, c’est le cas du groupe Partouche. En effet, celui-ci a décidé de se retirer complètement du secteur du poker en ligne. Il n’était pas assez rentable dans ce domaine et même au niveau de ses prévisions sur le moyen terme. Présent depuis 3 ans en France, le site fermera définitivement le 17 juin 2013. Les comptes des joueurs devraient être transférés vers le site MyPok.

Cependant, ce n’est pas le seul en difficulté. En effet, la FDJ et le Groupe Barrière sont également en train de réfléchir quant à leur avenir dans le domaine du poker en ligne.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères