EPT San Remo 2012 : l’écrémage continue

EPT San Remo 2012 : l’écrémage continue

Le 08/10/2012 | Réagissez à cet article 

Dans le cadre de l’étape de l’EPT qui se déroule à San Remo, les 2 premiers jours ont été animés. Alors que le field était composé de 797 joueurs au départ, ils n’étaient plus que 430 lors du deuxième jour. A noter qu’il n’y aura que 120 places payées lors de ce tournoi chez nos voisins transalpins.

Un EPT difficile pour les Français

Dans le cadre d’un tournoi assez relevé, les passes d’armes se multiplient lors de chaque main entre les différents adversaires. Sam Trickett notamment a les dieux de son côté depuis le début de cet EPT, notamment lors d’une phase intense face à la Française Lucille Cailly.

D’une manière générale, les Français n’étaient pas en veine, Riehl a notamment était éliminé au tout début du tournoi, à coup de relances et malgré une paire de 10 en mains, il n’a pas su profiter de la situation. Sylvain Mazza, malgré une paire d’as en mains, a subi les foudres de Christopher Brammer, un bad beat dans toute sa splendeur.

Toutefois, Laurent Polito, tout comme Lacay pourraient réussir à faire un coup lors de cet EPT de San Remo. Longtemps Chipleader, Sam Trickett a joué avec le feu en retombant notamment à 20 000 jetons, il est vrai que Timoshenko l’a bien martyrisé.

Forsmo en tête

A ce jour, Inge Forsmo a su tirer son épingle du jeu en étant leader avec plus de 600 000 jetons, devant Jason Tompkins (500 000) et Charly Maracchione (404 000). Le leader a pris ses adversaires par surprise, car son palmarès est encore relativement mince, peut-être réussira-t-il un coup lors de cet EPT de San Remo.

Concernant les Français restants, il n’y a qu’Antoine Junillon qui réussit à surnager avec 293 000 jetons, non loin du Top 10 actuel, et, Laurent Polito revenu de nulle part. Rappelons que le vainqueur du tournoi repartira avec un chèque de 800 000 euros, quant au deuxième, il devra se contenter de 483 000 euros, et, le troisième de 283 000 euros. Le jour 3 va débuter dans quelques heures….

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères