Paris sportifs : des mises anormales sur le handball ?

Paris sportifs : des mises anormales sur le handball ?

Le 26/09/2012 | Réagissez à cet article 

Les paris sportifs permettent de remporter des sommes conséquentes, c’est pourquoi le délit d’initiés est sévèrement puni. Le club, champion de France, de Montpellier est visé par une enquête concernant une défaite suspecte en mai dernier. La présomption d’innocence est de mise.

Le club de Montpellier touché par des paris anormaux

Lors de la saison passée, le club de Handball de Montpellier, qui est l’un des meilleurs de France avec Paris ou encore Chambéry, est devenu champion. Jusque-là rien d’anormal puisque l’effectif du club est de grande qualité. Lors des dernières journées de championnat, le MAHB disposait de plusieurs points d’avance (ils étaient déjà champions) sur ses poursuivants, un certain confort sportif pour ces champions dont certains préparaient aussi les Jeux Olympiques (médaille d’or après un tournoi magique).

Lors des dernières journées de championnat, les Montpelliérains sont devenus champions le 4 mai face à Dunkerque. Une semaine après, le MAHB va jouer à Cesson-Sévigné qui lutte pour ne pas descendre, ces derniers sont alors très motivés, alors que de nombreux absents sont à dénombrer chez les champions de France, dont le meilleur joueur du monde, Nikola Karabatic. Les Nordistes gagnent par 3 buts d’écart, il s’agit de la deuxième défaite de la saison pour les Héraultais.

Les paris suspects concernés

La FDJ a lancé une enquête concernant des « paris sportifs anormalement élevés ». En effet, les montants joués étaient de 400% plus élevés que ceux habituels. Aussi, ces paris, réalisés à la mi-temps, sont relatifs à la défaite de Montpellier alors que le club menait de 3 buts. Là où l’affaire se complique, selon les informations de France 3 Languedoc-Roussillon, concerne les joueurs de ces paris.

Il semblerait (à prendre au conditionnel) que les 3 mouvements suspects aient été réalisés par des proches des joueurs et des membres du staff montpelliérain, en région parisienne, en Bretagne et dans l’Hérault. Au total, cela concerne une mise de plus de 5 000 euros pour un gain supérieur à 200 000 euros. Une procédure judiciaire est en cours, laissons donc les experts (pas les joueurs de l’équipe de France mais bien les enquêteurs) tirer les conclusions qui s’imposent.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères