Gus Hansen élimine ElkY du Big One for One Drop

Gus Hansen élimine ElkY du Big One for One Drop

Le 02/07/2012 | Réagissez à cet article 

Le Big One for One Drop est un tournoi de poker en marge des World Series of Poker (WSOP) 2012 de Las Vegas qui dépasse tous les superlatifs. Buy-in astronomique et prizepool vertigineux caractérise un tournoi qui se déroule du 1er au 3 juillet, le français Bertrand « Elky » Grospellier venant d'être éliminé.

Bertrand Grospellier de PokerStars ne remportera pas le Big One for One Drop

Bertrand « Elky » Grospellier partait avec une ambition qu’il ne cachait pas sur le Big One for One Drop, un tournoi exceptionnel que l’on présente comme le plus démesuré de l’histoire du poker. En effet, le buy-in était d’un million de dollars pour un joueur qui ne passait par un satellite. Le danois Gus « The Great Dane » Hansen a eu raison du français qui pouvait pourtant espérer réaliser une performance mémorable dans un Big One for One Drop qui marquera longtemps les esprits.

Sur les 48 joueurs inscrits au tournoi, huit ont déjà été éliminés et l’hécatombe devrait se poursuivre aujourd’hui sur des tables de rêve réunissant les plus grands noms du poker, à l’image de Jason Mercier, Phil Hellmuth, Eugene Katchalov, Noah Schwartz ou par exemple Tom Marchese. « Elky » ne peut donc plus compter que sur le Main Event des WSOP pour briller à Las Vegas, lui qui accumule plus de 10 millions de dollars de gains et reste la star incontestée du poker en France.

42 666 672 dollars de prizepool

42 666 672 dollars, c’est le prizepool du Big One for One Drop qui garantit 9 places payées avec pour la vainqueur, un gain de 18 346 673 dollars, un record absolu pour un tournoi en live de poker. Le gagnant remportera dans le même temps un bracelet commémorant sa victoire, fait de platine et d'une valeur qui avoisine les 350 000 dollars.

Il est à noter que le tournoi revêt une forte connotation humanitaire, 11,1 % de tous les buy-in vont à l’association One Drop de Guy Laliberté du Cirque du Soleil, l'initiateur de l’événement, qui s’intéresse à l’accès à l’eau potable dans les pays pauvres.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères