Vente du réseau Ongame : où en est-on ?

Vente du réseau Ongame : où en est-on ?

Le 29/06/2012 | Réagissez à cet article 

La plate-forme de poker en ligne Ongame reste en vente suite à l’annulation de la transaction visant à sa reprise par Shuffle Master. Ce dernier évoque des incertitudes réglementaires et des perspectives de croissance trop fragiles pour rendre cette acquisition pertinente.

Flou juridique et marché hésitant

Shuffle Master justifie son recul sur l’achat d’Ongame, propriété de Bwin party par un marché qui apparait en dégradation comparativement aux perspectives de croissance espérées au mois de mars, date à laquelle l’offre de rachat avec été finalisée. Le contexte économique difficile sur le continent européen explique ce retrait de Shuffle Master qui avait mis 19,5 millions de dollars sur la table pour s’emparer d’Ongame.

L’incertitude qui règne du point de vue du cadre réglementaire en ce qui concerne le poker en ligne est aussi un des facteurs de cette volte-face, avec des interrogations qui planent encore autour de la régulation du secteur aux États-Unis, un territoire sur lequel Shuffle Masters ne manque pas d’ambitions. Un flou juridique qui pèse négativement sur l’activité selon l’ancien repreneur.

Bwin party à la recherche d’un nouvel acheteur

Bwin party souhaite toujours se séparer de sa plate-forme et recherche un nouvel acheteur. Ongame apparait comme bien encombrant pour l’entreprise, qui se réjouissait de l’accord signé avec Shuffle Masters au début du mois de mars dernier. L’enthousiasme perdu de Shuffle Masters peut surprendre, le groupe annonçait en effet au moment du rachat qu’Ongame offrait un positionnement fort pour profiter de la croissance en Europe et de la future légalisation du marché aux États-Unis. Bwin party se retrouve avec Ongame sur les bras, mais est-ce la partie la plus perdante dans l’opération ?

En se privant d’Ongame, Shuffle Masters se protège d’une certaine morosité économique et renonce dans le même temps à concurrence PokerStars de manière frontale. Une opération qui pourrait s’avérer dommageable pour le développement du groupe, qui se prive là d’un outil performant avec des équipes au niveau d’expertise solide dans ce secteur d’activité. Bwin party annonce que des négociations seraient déjà entamées avec d’autres acteurs intéressés par cet actif. Une affaire à suivre qui devrait connaitre de nouveaux rebondissements dans les mois à venir.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères