La Belgique parie sur le prochain président de la République française

La Belgique parie sur le prochain président de la République française

Le 04/05/2012 | Réagissez à cet article 

La réglementation belge en matière de pari est bien différente de celle en France. A ce titre, les parieurs belges peuvent parier presque sur tout, et, même sur le résultat des élections présidentielles en France. Tous les paris peuvent rapporter gros, alors, Hollande ou Sarkozy ?

Les Belges réalisent concernant le prochain président de la République française

Alors que tous les médias en France ne parlent que de ça, que ce soit à la radio, à la télévision ou encore sur internet, la population française commencerait même à avoir une overdose, notamment après le débat fleuve d’hier soir. De l’autre côté des Ardennes, la donne est inversement proportionnelle, tant au niveau  de l’enthousiasme qu’au niveau des… paris.

En effet, même si les Belges n’ont plus eu de gouvernement pendant de longs mois, cela ne les empêche pas de s’intéresser aux élections en France afin qu’elles puissent rapporter de l’argent. Les paris sont très éclectiques en Belgique, tout comme en Angleterre, il est possible de miser sur des événements « classiques » (football, basket, tennis, etc…) mais aussi sur l’actualité.

Il est possible de parier sur tout en Belgique

Après avoir parié il y a un an sur la couleur de la robe de Kate Middleton lors de son mariage, les joueurs d’argent Belges s’intéressent de près au résultat des élections présidentielles en France. Alors que la cote au premier tour était de 1,66 pour Nicolas Sarkozy et de 2,10 pour François Hollande, elle était hier (avant le débat) de 1,22 pour François Hollande et de 3,9 pour Nicolas Sarkozy. Il s’agit là d’une autre vision de la politique ! Reste à connaitre les nouvelles cotes avec les prestations de deux candidats, mecredi soir, lors du débat qui a été vu par plus de 18 millions de téléspectateurs.

Les Belges vont parier et les Français vont voter

A titre d’exemple, avec les cotes actuelles, si vous misez 100 euros sur le candidat socialiste, alors vous pourrez en tirer 22 euros de bénéfice, alors que le président sortant vous rapportera 290 euros. A vous de jouer, ou, de voter ce dimanche.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères