Les Français ont misé 31,6 milliards d’euros dans les jeux en 2011

Les Français ont misé 31,6 milliards d’euros dans les jeux en 2011

Le 21/01/2012 | Réagissez à cet article 

En temps de crise française et européenne, qui aurait dit que la France aurait été aussi joueuse ? Et pourtant en 2011, les Français n’ont pas hésité a joué la somme record de 86,5 millions d'euros chaque jour. Nous allons voir quelles en sont les raisons.

Un record étonnant

86,5 millions d’euros, c’est l’équivalent (d’après l’AFP) d’un Airbus A321 ou encore de deux lycées tout neufs en Ile-De-France. Et pourtant c’est bien la somme moyenne dépensée quotidiennement par les Français durant l’année 2011. Que ce soit en misant au LOTO, en jouant dans des casinos réels ou virtuels, ou encore en pariant sur des chevaux, la France a établi des dépenses record dans les jeux de hasard et d’argent.

Comme l’explique le sociologue Denis Muzet, « Dans un contexte de souffrance due à la crise, le jeu a pour les Français une double fonction, celle du rêve et celle de la consolation ». Il poursuit :  « Le jeu est un exutoire qui entretient la flamme de l'espoir ». Preuve en est, les Français ont dépensé 31,6 milliards d'euros en 2011, contre 26,3 milliards en 2010.

La FDJ et PMU se portent bien

Avec l’arrivée des jeux en ligne (en juin 2010), on ne donnait pas cher de la peau de la Française des Jeux (FDJ) et du PMU. Et pourtant les deux entreprises de jeux d’argent ont respectivement augmenté leurs chiffres d’affaires de 8,5% et 7,3%. C’est grâce au « réseau traditionnel » que ces entreprises ont pu faire l’essentiel de leur recette. En effet la FDJ dispose de 35.000 points de vente alors que PMU en a 11.200. Le sociologue Denis Muzet donne son point de vue : « En situation de crise, on a besoin de ce lien social que constituent ces points de vente pour se rassurer et partager ses peines ».

Le poker, grand gagnant ?

Les jeux en ligne ne sont pas si satisfaisants que ce qui était espéré. Néanmoins le poker en ligne est le grand gagnant de la catégorie des jeux en ligne avec 7,6 milliards d'euros de recette. L’Etat, détenteur de 72% de la Française des Jeux, peut se consoler de ses problèmes budgétaires grâce aux 5 milliards d’euros qu’il a amassés en 2011.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères