WPT Venise 2011 : l’italien Edoardo Alescio remporte 175.000 euros

WPT Venise 2011 : l’italien Edoardo Alescio remporte 175.000 euros

Le 19/12/2011 | Réagissez à cet article 

Cette étape du World Poker Tour se déroulait à Venise, au sein de l’une des plus belles bâtisses d’Europe, à savoir le Palais des Doges. Alors que de nombreux grands noms du poker faisaient office de favori (Sam El Sayed, John Eames, Max Pescatori ou encore Alessio Isaia, le vainqueur 2010), le dénouement de ce WPT a été quelque peu inattendu. En effet, il a été remporté par un joueur au CV concernant le poker totalement vierge, qui est aussi le local de l’étape, à savoir l’italien Edoardo Alescio.

Un illustre inconnu remporte ce WPT

Il a joué à merveille pour décrocher les étoiles de Venise en négociant parfaitement les coups lors de la table finale face à un poids lourd, Steve O’Dwyer, excusez du peu. La finale a été haletante puisque ce dernier a bien aidé le futur vainqueur en sortant Alex Dovzhenkh dès les premiers flops. Par la suite, il n’y qu’Edoardo Alescio qui a pu suivre le rythme de l’Américain qui était alors chipleader, et de loin.

Face à cela, une seule technique possible, à savoir une succession de tapis qui allait de pair avec les cartes chaudes du régional de l’étape. La vapeur a été renversée sur la durée, ce qui a permis à l’italien de remporter un joli chèque de 175.000 euros, de quoi passer de bonnes fêtes de fin d‘année.

Un final serré mais payant

Rappelons que ce WPT s’est déroulé du 13 au 18 décembre et qu’il a réuni 213 participants dont le droit d’entrée était de 3.300 euros. Au niveau tricolore, quelques joueurs français ont su de dépêtrer de l’enfer italien, notamment Christopher Creus qui termine 9ème et Arnaud Mattern qui pointe à la 11ème place.

Le podium est quant à lui complété par Michel Caroli qui remporte 66.090 euros. En somme, il aura fallu du temps et un soupçon de chance, le mix parfait pour un joueur de poker, pour permettre à Edoardo Alescio de remporter cette manche. Il n’est plus inconnu et ses adversaires se méfieront plus de ce joueur lors des prochains tournois.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères