Le faux départ de Bolt donne des idées à un site de paris en ligne

Le faux départ de Bolt donne des idées à un site de paris en ligne

Le 29/08/2011 | 1 commentaire

Le dimanche 28 août 2011, finale du 100 mètres des championnats du monde d’athlétisme. C’est la désillusion pour Usain Bolt qui se retrouve disqualifié pour un malheureux faux départ. Un bookmaker anglais décide d’offrir de parier pour le changement de la règle de faux départ unique en réaction à l’injustice qu’elle suscite. Pari gagnant ?

Un départ hâtif pour l’éclair Bolt

C’était du tout cuit pour Usain Bolt, ce devait être lui le champion du monde de l’épreuve reine cette année à Daegu mais la dure loi du faux départ en a décidé autrement. Au milieu d’une compétition amputée des meilleurs performers de l’année, Bolt a passé les qualifications avec l’aisance d’un lapin parmi les tortues, il ne lui manquait qu’une course mais un large faux départ lui a ôté cette prétention.

Nul doute que cette impasse restera dans les annales de l’histoire de l’athlétisme autant que les performances quasi extraterrestres du jamaïcain (record du monde à 9.58, triple champion du monde, triple champion olympique…).

C’est son collègue d’entrainement Yohan Blake qui remporte logiquement le titre. C’est effondré que Bolt quitte le stade sous l’incompréhension de tout un stade.

Une règle obsolète ?

Miser toute une compétition et parfois toute une vie sur un bon départ paraît absurde. La règle, selon de nombreuses personnes, devrait être revue ou largement transformée.

Selon le représentant de William Hill, opérateur de paris sportifs en ligne non agréé en France, « il y aura des répercussions après ce faux départ au sommet, qui a privé les supporters du monde entier de voir Bolt courir en finale, et nous ne serions pas surpris si les règles du faux départ étaient modifiées avant les Jeux Olympiques de Londres ».

Les Anglais peuvent parier sur le changement de la règle

La nouvelle fait profondément réagir et ce jusque dans le milieu des paris sportifs. En effet, le bookmaker britannique William Hill propose de parier sur un changement de la règle de faux départ par l’IAAF (International Association of Athletics Fédérations) avant les JO de Londres pour une cote de 5 contre 2. On peut aussi parier pour le maintien de la règle mais pour une cote de 2 contre 7.

En France, ce genre de paris réactionnels à l’actualité est interdit donc vous ne pourrez parier vous-même sur le maintien ou non de la règle mais nul ne doute que cela fera réagir.

Vos réactions (1)
Louis, le 30/08/2011

Lol quel melon il a Bolt !!!


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères