Lyon-Lens : PMU.fr offre 70 € si vous êtes un nouveau parieur

Lyon-Lens : PMU.fr offre 70 € si vous êtes un nouveau parieur

Le 10/04/2011 | Réagissez à cet article 

L'Olympique Lyonnais reçoit le Racing Club de Lens dimanche soir au Stade Gerland pour le compte de la 30ème journée de Ligue 1.

Relégables avec 5 points de retard sur le premier sauvé Auxerre, les Sang et Or ne peuvent plus se permettre un faux pas suite à leur défaite à domicile contre Marseille. De leur côté, les Gones veulent gagner pour s'installer durablement sur le podium et laver l'affront sportif et médiatique rencontré le weekend passé à Nice (2-2). Coup d'œil.

Et si vous en profitiez pour parier sur internet ?

Pariez sur  PMU.fr : 70 € offerts !

  1. Inscrivez-vous ici sur PMU.fr.
  2. Déposez 5 € sur votre compte minimum pour recevoir 70 € offerts.
  3. A vous de parier !

La peur au ventre à Gerland

« L'enjeu du match sera terrible pour nous ». Les mots viennent de Bernard Lacombe,  ancien entraîneur de Lyon et actuel conseillé du président Aulas. Le staff sait que le résultat sera crucial, face à des Lensois décomplexés par rapport au début de saison. Plus joueuse, plus motivée, plus offensive, l'équipe des Sang et Or sera redoutable et dangereuse. Tout le monde en est conscient. Les joueurs Lyonnais également ?

Retours à prévoir côté Lensois

Grégory Sertic, Ala-Eddine Yahia, Franck Queudrue, David Pollet et Steven Joseph-Monrose devraient tous revenir pour le déplacement à Gerland. Des renforts de poids qui pèseront à coup sûre en fin de rencontre. Grosse incertitude en ce qui concerne Eduardo et Kovacevic, resté au aux soins cette semaine.

Lazlo Bölöni impatient.... et taquin

Cette 30ème journée au Stade Gerland sera également l'occasion de retrouvailles. Avant qu'il ne fasse les beaux jours de Bordeaux et ne se dirige vers Lyon, le milieu de terrain Yoann Gourcuff portait les couleurs de Rennes.

Club que l'entraîneur de Lens dirigeait. « Personnellement j'aime Yoann Gourcuff. On lui a collé une étiquette qui, peut être, n'est pas la sienne. On en a tout de suite fait un deuxième Zidane » regrette Lazlo Bölöni, avant de tacler gentiment l'OL. « Le deuxième problème – et on a tendance à l'oublier – c'est qu'il arrive dans une équipe – et que les Lyonnais m'excuse car je n'ai pas le droit de faire leur analyse – qui, par rapport à l'attente que l'on peut avoir, est en dégringolade. Et ce n'est pas que lui qui n'est plus à son niveau ». Courtois ou pas, Yoann Gourcuff ne fera pas de cadeau à son ancien coach.

Lyon en plein remous

Ce sera peut être la clé de ce match. Le club de Jean-Michel Aulas traverse une zone de turbulences assez préoccupante. Pétage de plombs de deux joueurs cadres, en la personne d'Hugo Lloris et de Cris, après le match contre Nice. Tensions à l'entraînement avec un accrochage viril entre le même Cris et Clément Grenier. Échange de politesses entre Aly Cissokho et un supporter.

Rien d'inquiétant pourtant selon le revenant Ederson, remis d'une grave blessure aux ischio-jambiers et présent dans le groupe pour affronter Lens. « Le groupe vit bien ensemble. Franchement, on a tous connu des bons moments, d'autres plus difficiles mais on sait vivre de façon équilibrée. C'est important de trouver le juste équilibre entre se motiver pour gagner les matchs, sans se mettre trop de pression, et faire n'importe quoi ». Ne reste plus qu'à convaincre les supporters, qui grincent des dents face à ces débordements.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères