Poker et jeux en ligne côtoient le marché du travail

Poker et jeux en ligne côtoient le marché du travail

Le 18/09/2010 | Réagissez à cet article 

L’Apec cherche à innover et lance un jeu en ligne afin de promouvoir ses services de bilan de compétences. Le poker et les jeux d’argent ont-ils des valeurs communes avec le marché du travail ?

L’Apec se met au jeu en ligne

L’Association Pour l’Emploi des Cadres cherche de nouvelles innovations afin de promouvoir ses services « d’intérêt public » pour les cadres. L’Apec lance un jeu promotionnel en ligne consacré aux différents produit qu’elle propose : compétences, orientation, rendez vous, carrière…).

Lorsque le jeu débute, « la jungle du Kandiraton », vous retrouvez Bruno, votre collègue de travail virtuel. Il se retrouve perdu au milieu de la forêt tropicale. Ce personnage virtuel vous invite à faire le point sur vous-même. L’objectif de l’exercice est simple : il faut déconstruire les préjugés qui circulent dans les entreprises sur les bilans de compétences. Puis vous irez au « lac de l’introspection » pour une nouvelle série d’interrogations… Puis, après ces étapes de réflexions, on rencontre Fréderic, un consultant de l’Apec qui vous aide à finaliser votre bilan. À la fin, vous arrivez au « bois des méthodes » qui vous offre une serie de conseils pratiques.

Le poker comme critère de recrutement

GFI, une société française de services en ingénierie informatique (implantée en Loire- Atlantique) souhaite recruter 1000 collaborateurs dans les mois qui arrivent en organisant une soirée spéciale recrutement, qui s’est déroulée à Nantes le 16 septembre. Pour ce recrutement, un programme bien précis a été prévu. Après une présentation de la société, des entretiens individuels et un cocktail, la société organise un tournoi de poker, le « Speed Recruiting Poker ». Cette soirée a pour but d’attirer le plus de candidat possible et permettre le recrutement de nouveaux collaborateurs.

Cette idée originale de recrutement permettrait à la société de renforcer ses équipes en faisant la connaissance des candidats, dans une atmosphère plus conviviale où les recruteurs peuvent se faire une idée de la personnalité d’un joueur.

Cette initiative intéressante confirme la bonne idée des responsables du projet. Le poker est bon moyen pour se forger une idée précise et rapide de la personnalité d’un candidat. La GFI confirme que le poker a des vertus intéressantes. L'an dernier, nous vous parlions du phénomène nouveau des internautes qui jouent depuis leur lieu de travail, et bien aujourd'hui, il semblerait que le jeu fasse partie intégrante de notre vie de tous les jours !

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères