Les séniors se mettent aussi à jouer de l'argent en ligne !

Les séniors se mettent aussi à jouer de l'argent en ligne !

Le 10/05/2010 | Réagissez à cet article 

Selon une étude Acxiom publiée jeudi 6 mai, 15% des joueurs en ligne ont plus de 65 ans. Outre cette « séniorisation », on assiste à une véritable métamorphose du profil classique du joueur en ligne.

De plus en plus de séniors jouent en ligne

On le savait déjà, les Français n’ont pas attendu la loi d’ouverture du marché pour jouer aux jeux d’argent en ligne. Axciom, expert en connaissance client et ciblage marketing, publie une étude concernant ces 2 millions de français qui seraient déjà des joueurs réguliers sur internet, soit 8% de la population française. Les résultats révèlent le profil type du joueur sur internet : entre 25 et 54 ans, il est célibataire dans 45% des cas et vit principalement dans une zone périurbaine ou rurale de la moitié nord de la France.

Mais cette enquête fait également ressortir un phénomène important, le profil des joueurs évolue. En s’appuyant sur une base de 74 997 répondants, elle constate que de plus en plus de personne appartenant à la classe dite des séniors, s’adonnent aux jeux en ligne. En effet, 15% des actuels joueurs sur internet ont, selon elle, 65 ans ou plus. Des retraités français qui ont l’air d’avoir trouvé un nouveau moyen pour animer leur journée.

25% des femmes sont déjà des joueuses online assidues

Poussés par le succès grandissant du poker, les jeux d’argent en ligne ont tendance à devenir des loisirs à part entière. Ainsi, les mentalités évoluent et avec elles le profil des joueurs. En plus de contenir une part plus importante de personnes âgées, la communauté des joueurs en ligne est également davantage féminine. En effet, Axciom affirme que 25 % des Françaises seraient déjà des joueuses online assidues. Dans un milieu d’homme où il est difficile de se faire une place quand on est une femme, le Net offre un anonymat qui met à l’abri de toute discrimination et aide les plus réticentes à se jeter à l’eau.

On hésite de moins en moins à s’endetter

Cette étude expose autant d’éléments qui devraient conforter les futurs candidats aux licences de l’ARJEL, surtout que le chiffre d’affaire actuel du marché des jeux d’argent en ligne est estimé entre 1 et 1,5 milliard d’euros. Mais si cette étude montre une image positive des jeux online qui diversifient leur public, elle fait également ressortir un paramètre inquiétant. Les joueurs en ligne sont d’après cette enquête de vrais adeptes des nouvelles technologies. Souvent bien équipés, ils ont, pour 80% d’entre eux, une connexion à domicile.

Cependant, le profil dressé par Axciom montre que ces joueurs ont aussi de faibles revenus mensuels. Pour ces foyers très consommateurs, les crédits constituent alors la seule solution pour ne pas se passer de leur loisirs préféré. Ils seraient 27% à avoir eu recours aux crédits à la consommation et 22,5% à utiliser fréquemment leur autorisation de découvert. Des chiffres qui ne vont pas aider à calmer les plus fervents attaquant de la nouvelle loi sur l’ouverture du marché.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères