Les commentaires de France 3 sur le turf malhonnêtes à cause du PMU ?

Les commentaires de France 3 sur le turf malhonnêtes à cause du PMU ?

Le 04/05/2010 | Réagissez à cet article 

Le magazine Stratégies révèle que France 3 serait sur le point de lancer un programme de pronostics hippiques, en partenariat avec le PMU. Un nouvel accord entre groupes de presse et opérateurs de jeux qui commence à agacer.

Des paris hippiques sur France 3

A l’heure où le Conseil Constitutionnel tient la France en haleine concernant l’application, ou non, de la loi sur la libéralisation des jeux en ligne, les groupes de presse s’organisent. Ainsi, le magazine Stratégies vient d’annoncer le dernier projet en date. France 3 serait sur le point de signer un partenariat avec le géant français PMU pour la diffusion d’un nouveau programme consacré aux courses équestres et en particulier aux pronostics.

Cependant, France 2 et France 4 ont déjà lancé une émission de paris sportifs, « Côte et Match ». On connait le partenariat historique liant le service public à la Française des Jeux, alors ce nouvel accord est-il bien légal ? Selon France Télévision, rien n’empêche la chaîne de se lier avec le PMU pour la simple raison que « l'accord signé par le groupe public avec son concurrent la Française des jeux ne porte que sur les paris sportifs en ligne et France 2 ».

Conflits d’intérêts : une crainte grandissante

Une multiplication des accords qui commence à lever des interrogations au sein même des groupes de presse. Dominique Cordier, journaliste, soulève le problème dans une tribune du Monde : « tant que le pari sportif était illicite ou peu goûté du grand public, chacun pouvait considérer que l'information fournie par les journalistes sportifs était fiable et sans orientation particulière ». Les groupes de presse, victime d’un désintéressement grandissant, sont à la recherche de nouvelles ressources et trouvent leur bonheur dans les opérateurs de jeu. Cependant, comment continuer de promettre une information sportive indépendante quand on est lié économiquement à des opérateurs ? Certains journalistes craignent déjà de se voir livrer des pronostics, analyses et commentaires « au gré des contingences économiques des opérateurs de paris devenus partenaires ».

Après le mariage de RMC avec le PMU, celui de RTL avec la Française des Jeux ou encore celui de M6 avec BetClic, c’est maintenant au tour de France 3 de surfer sur la vague des jeux, qui ne boudent pas leur plaisir. Ils conservent ainsi la pleine maîtrise des informations relatives aux paris qu’ils fournissent.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères